En ce moment
 
 

La Commission européenne se lance sur YouTube, avec la chaîne EU Tube

 
 

La Commission européenne a lancé vendredi sur le site américain de partage de vidéos YouTube sa propre chaîne thématique, baptisée EU Tube, pour mieux informer les citoyens des actions de l'UE.

"Il est très important que la Commission utilise tous les moyens qui sont à sa disposition lorsqu'il s'agit de communiquer avec les citoyens européens", a expliqué la commissaire à la Communication Margot Wallström dans un communiqué.

"Nous ne pouvons ignorer l'évolution intervenue sur Internet ces dernières années, en particulier la popularité des sites de partage de vidéos tels que YouTube", a-t-elle ajouté.

Une cinquantaine de vidéos sont actuellement disponibles sur EU Tube (www.youtube.com/eutube), d'images d'archives expliquant les 50 ans d'histoire de la construction européenne à un mini dessin animé montrant les gestes quotidiens à faire "pour sauver la planète".

Pour l'instant, ces clips, qui avaient à l'origine été produits pour la chaîne de télévision de la Commission EBS, n'existent qu'en anglais mais des versions française et allemande devraient suivre.

Quelques commentaires d'internautes avaient déjà été postés vendredi sur EU Tube, certains doutant de son utilité, d'autres louant ce nouvel exercice de communication.

"Enfin un effort de communication estimable de l'UE", a estimé un internaute. "C'est bon de voir que l'UE suit son temps. Avec un peu de chance on sera capable de déboulonner la plupart des mythes qui circulent au sujet de l'UE", s'est réjoui un autre.

"L'UE ne va pas gagner des amis par une combine aussi naïve que celle là. La Commission doit commencer à vivre dans le monde réel et à faire son travail correctement sur les questions qui comptent vraiment, au lien de s'engager dans un exercice d'autopromotion éhonté envers un public majoritairement sans illusion", a critiqué un autre internaute.

Avec quelque 100 millions de vidéos consultées quotidiennement et six heures de nouveau contenu ajoutées toutes les minutes, selon des chiffres communiqués mi-juin, YouTube est numéro un mondial.




 

Vos commentaires