En ce moment
 

Luc Anus captive la presse britannique: "Un candidat belge ne peut pas faire campagne sur Facebook sous son vrai nom"

Luc Anus captive la presse britannique:
Capture d'écran du site Dailymail
COMMUNALES 2018

Luc Anus, candidat aux élections à Lobbes, n'a pas pu s'inscrire sur Facebook sous son vrai nom "jugé offensant". L'histoire du Belge de 26 ans a traversé les frontières.

Il y a quelques jours, nous abordions la candidature de Luc Anus, un candidat socialiste de la localité hennuyère qui fait parler de lui à cause de son patronyme. Certains s'en amusent, mais le candidat bien connu dans son village s'en moque. "Personnellement, j’arrive à ne pas le vivre trop mal. Mais le manque de respect des gens, qui se sentent évidemment très forts derrière un écran, est vraiment petit. Ça ne m’étonne pas que des personnes plus faibles puissent en arriver à avoir des pensées suicidaires", a-t-il confié à Sudpresse il y a quelques jours.

Comme les autres candidats, l'homme qui se présente aux élections du 14 octobre à Lobbes, est en pleine campagne et tente de se faire connaître. C'est chose faite... Le nom de famille de l'homme de 26 ans a carrément traversé les frontières. Le Daily Mail a consacré un article sur le Belge lundi. "Le candidat politique belge qui s'appelle Anus ne peut pas faire campagne sur Facebook sous son vrai nom", titre le site britannique.

Il est vrai que Luc Anus a dû modifier son patronyme sur Facebook car il est jugé trop "offensant". Résultat, le réseau social ne l'accepte pas...Le candidat a donc choisi "Luc Anu" pour que son identité puisse être validée.

"Je ne le porte pas sur Facebook, simplement parce que le réseau social ne l’accepte pas…Je n’ai jamais envisagé de le modifier. Même quand j’étais plus jeune à l’école, on ne m’avait jamais embêté à ce sujet. Certaines personnes que je croise pour la première fois ne me croient pas au début, mais cela s’arrête là", a précisé l'homme à Sudpresse.

Vos commentaires