En ce moment
 
 

Mort d'une adolescente en France après sa deuxième dose de vaccin: une enquête est ouverte

Mort d'une adolescente en France après sa deuxième dose de vaccin: une enquête est ouverte
© BELGA - Image d'illustration
 
 

Une jeune fille de 17 ans est décédée 11 jours après sa deuxième de vaccin, dans les Bouches-du-Rhône en France. Sofia a fait un malaise devant son lycée, comme le relatent plusieurs médias français. Selon les spécialistes, il est encore trop tôt pour établir un lien de causalité avec la vaccination, mais une enquête a été ouverte.

Ce lundi 20 septembre, Sofia, 17 ans, fait un malaise devant son lycée dans les Bouches-du-Rhône, en France. La jeune fille est prise en charge par une équipe médicale, mais décède le lendemain à l'hôpital. Selon la famille de la lycéenne, les médecins ont fait état d'une "embolie pulmonaire massive inexpliquée". Cette embolie survient 11 jours après l'injection de sa deuxième dose de vaccin. Le parquet d'Aix-en-Provence a déclaré qu'une enquête était ouverte, ce vendredi 1er octobre, afin de déterminer si le décès de la jeune fille est lié à un effet secondaire de la vaccination.

Cependant, il semble trop tôt à ce stade pour tirer des conclusions quant à un lien de cause à effet. Des analyses médicales et pharmacologiques sont en cours, selon l'Agence Régionale de Santé en France. Une autopsie a été requise afin de préciser la cause du décès. 

Le drame a été largement relayé sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes pointant du doigt la vaccination de cette adolescente. Pour l'instant, sans rapport d'autopsie, et sans analyses publiées, il n'y a pas encore lieu d'affirmer que Sofia soit décédée des suites du vaccin. Des examens doivent également déterminer si d'autres facteurs de risque ont pu provoquer la mort de la jeune fille, comme par exemple la prise d'une pilule contraceptive oestro-progestative. 


 




 

Vos commentaires