En ce moment
 
 

Nordahl Lelandais surpris en pleine relation sexuelle avec une visiteuse au parloir

Nordahl Lelandais surpris en pleine relation sexuelle avec une visiteuse au parloir
© ISOPIX/BELGA IMAGE
 
Nordahl Lelandais
 

Le meurtrier de la petite Maëlys et d’Arthur Noyer se trouve actuellement à la prison de Saint-Quentin-Fallavier, dans l’Isère en France, où il purge sa peine. Ce jeudi 28 avril, Nordahl Lelandais a été surpris en pleine relation sexuelle au parloir du centre pénitentiaire. Il risque 14 jours de quartier disciplinaire, comme le rapporte le Dauphiné Libéré.

Nordahl Lelandais n’a pas fini de faire parler de lui ! Ce jeudi 28 avril, en début d’après-midi, le meurtrier de la petite Maëlys et d’Arthur Noyer a été surpris en pleine relation sexuelle avec une visiteuse, au parloir de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, où il purge sa peine.

Selon le Dauphiné Libéré, il s’agissait du tout premier parloir obtenu par cette femme, habitant à Paris. "Elle a entretenu une correspondance soutenue avec l’intéressé avant de faire les démarches de demande de permis : celui-ci a été octroyé par la direction de l’établissement au vu de l’avis favorable issu de l’enquête préfectorale", a expliqué la direction pénitentiaire au quotidien français.

Les agents de la prison sont rapidement intervenus pour mettre fin au parloir et renvoyer la visiteuse chez elle. Nordahl Lelandais a, de son côté, été reconduit dans sa cellule, où il se serait montré menaçant.

Lors de sa précédente relation, le détenu avait pu bénéficier d’un séjour en unité de vie familiale afin de lui offrir toute l’intimité nécessaire avec sa visiteuse. Mais ici, il ne s’agissait pas de ça, selon le Dauphiné Libéré, mais d’un parloir classique. Celui-ci est considéré comme un lieu public, les relations sexuelles sont donc interdites. L’établissement pénitentiaire a donc qualifié les faits d’exhibitionnisme.

Nordahl Lelandais risque 14 jours de quartier disciplinaire, avec la possibilité d’autres types de sanction. La visiteuse, quant à elle, fera l’objet d’une procédure contradictoire. Son permis de visite lui a donc été suspendus à titre conservatoire. 


 

Vos commentaires