En ce moment
 
 

Coronavirus: que sont ces "Covid parties" organisées aux Etats-Unis pour "attraper" le virus?

Coronavirus: que sont ces
(c)RTLINFO
 

Un américain d'une trentaine d'année, est mort au Texas, des suites du coronavirus. Ce qui interpelle, c'est la façon dont il a été contaminé. Il avait participé à une "Covid Party". Ce concept a été imaginé par ceux qui ne croient pas au virus, et qui consiste à se réunir autour d'une personne qui en est infectée pour voir si quelqu'un l'attrape.

Sur les réseaux sociaux, c'est très difficile de trouver des preuves de ces "Covid parties". La règle y est bien souvent de ne pas filmer. Des rassemblements de jeunes gens, souvent des étudiants sont organisés. Certains sont invités parce qu’ils sont porteurs du virus. L’idée est d’infecter le plus de personnes possibles.

L’entrée est payante, de façon à remplir une cagnotte. Le premier qui tombe malade les jours suivants remporte la mise. C'est un concept qui déconcerte les médecins. "L' idée est de se réunir pour voir si ce virus est bien réel et si quelqu'un l'attrape. Ce que nous avons appris sur ce virus, c'est qu'il ne fait pas de discrimination et qu'aucun d'entre nous n'est invincible", explique le docteur Jane Appleby, responsable médicale du Methodist Hospital de San Antonio.

Cet hôpital soigne de plus en plus de patients atteints du Covid qui ont 30, voire 20 ans. L’un d’entre eux, un jeune Texan, est décédé en quelques jours. Juste avant sa mort, le patient a regardé son infirmière et a dit : "Je crois que j'ai fait une erreur. Je croyais que c'était une arnaque, mais non. Ce n'est qu'un exemple d'un décès potentiellement évitable d'un jeune membre de notre communauté, et je ne peux pas imaginer la perte que cela représente pour sa famille."

Ces soirées se multiplient dans tout le pays, elles sont difficiles à repérer. Pour l’instant, seule la police de l’Alabama confirme une série de fêtes de ce genre.

 

Vos commentaires