En ce moment
 
 

Nouvelle surprenante conséquence du coronavirus: la vente de chewing-gums en chute libre à cause de la distanciation sociale

Nouvelle surprenante conséquence du coronavirus: la vente de chewing-gums en chute libre à cause de la distanciation sociale
© Belgaimage
 
CORONAVIRUS
 

La marque Hershey, numéro un sur le marché américain, a vu ses ventes de chewing-gums diminuer de 40 à 50%. En cause: les mesures de distanciation sociale pour lutter contre le coronavirus.

On connaissait les conséquences économiques désastreuses de la pandémie dans les secteurs de l'aviation et de la restauration. Mais aussi de la surprenante conséquence du coronavirus sur la marque de bière Corona. Cette fois, c'est une autre industrie en est en train de pâtir de la crise sanitaire: la fabrication de chewing-gums. Avec les mesures de distanciation sociale, la bonne haleine n'est semble-t-il plus une priorité.

Le groupe Hershey, leader sur le marché américain, déplore une baisse de 40% à 50% de ses ventes de gommes et autre produits mentholés, rapporte l'Agence Reuters mercredi. "Ces catégories, beaucoup plus fonctionnelles qu'émotionnelles, ont connu des baisses de 40 à 50% au cours des dernières semaines", a expliqué le PDG du groupe, Michele Buck.

Pour le groupe, qui détient des marques comme Kit Kat ou Smarties, les mesures de distanciation sociale sont directement responsables de cette baisse de la demande, a expliqué sur la chaîne d'informations française BFMTV. Heureusement, il se rattrape sur d'autres produits, comme les nappages en chocolat. Avec les mesures de confinement, de plus en plus de familles se sont mises à "pâtisser" ensemble.


 

 




 

Vos commentaires