En ce moment
 
 

Très touché par les inondations de la mi-juillet, le parc Walibi rouvre ses portes: "On est super content"

 
 

Le parc d'attraction Walibi rouvre ses portes ce samedi. Fortement touché par les inondations des 14 et 15 juillet, il a fallu tout réparer, nettoyer, et surtout, vérifier toutes les installations avant d'accueillir le public.

Ils se pressent devant les grilles. Privés de sensation forte depuis 2 mois et demi, les plus assidus ne voulaient surtout pas rater ce moment. "J'ai cru que le parc rouvrirait pas avant mars/avril mais finalement non, alors on est super content de pouvoir revenir aujourd'hui tous ensemble à Walibi", se réjouit un jeune venu profiter avec ses amis.

Des millions d'euros de dégâts à cause des inondations

Tout le parc était sous les eaux cet été après les violentes inondations qui ont frappé le pays. En conséquence, le 15 juillet à 14h, Walibi ferme ses portes. Les 100 hectares du parc sont totalement immergés: 1m20 d'eau. Deux jours plus tard, les équipes constatent les dégâts. Un cauchemar, notamment pour le directeur technique, Jérémy Baudet qui, depuis, travaille sans cesse. 


Le parc Walibi après les inondations du 14 et 15 juillet 2021 

"On a eu un gros travail déjà sur l'installation électrique générale du parc où là on a dû remettre en service toutes les cabines hautes tensions. Puis on a eu tous les aspects moteur et autre qui ont du être révisés parce qu'un moteur électrique et l'eau ne font pas bon ménage. Et puis tout ce qui est réseau d'air comprimé, circuit pneumatique était aussi endommagé donc il y a eu pas mal de travail", détaille-t-il. 

Aujourd'hui, 42 des 43 attractions fonctionnent. Seul le "Pulsar" est à l'arrêt. "C'est l'attraction qui a été la plus touchée par les inondations. C'est une attraction qui est tout à fait unique au monde, et les délais de production pour remplacer certaines pièces sont particulièrement longs", explique Alexis Nuyt, directeur marketing de Walibi.

145 personnes ont été mobilisées depuis la mi-juillet, notamment des équipes venues de l'étranger. Une catastrophe financière pour le parc: "On va atteindre plusieurs millions d'euros de dégâts à réinvestir dans le parc pour retrouver une situation normale", poursuit-il. 

A partir du 16 octobre, le Covid Safe Ticket sera exigé à l'entrée, et une fois à l'intérieur, plus de masque ni de distanciation sociale. Même si le lavage des mains reste de mise ! Walibi compte sur Halloween et les vacances de la Toussaint pour se refaire une petite santé.  


 




 

Vos commentaires