En ce moment
 
 

Rebondissement dans l'interminable chantier du palais de justice de Bruxelles: les plans d'origine que l'on pensait perdus ont été retrouvés (vidéo)

Des chercheurs de l'ULB ont remis la main sur les plans du palais de justice de Bruxelles. Ce sont les plans d'origine, signés Poelaert. Ils étaient introuvables depuis la Deuxième Guerre Mondiale. Cette découverte pourrait peut-être permettre d'accélérer les travaux de l'édifice.

Le palais de justice de Bruxelles est un chef d’œuvre monumental du XIXe siècle. Pourtant, depuis près de 40 ans, il est en chantier permanent, emprisonné dans une sorte d'armure d’échafaudages. Mais une découverte pourrait donner un coup d'accélérateur aux interminables travaux. En effet, les plans originels du palais ont été retrouvés il y a trois mois. "Ces plans sont signés par Poelart et ils sont datés", explique Francis Metzger, un architecte pour qui le palais de Justice de Bruxelles n’a presque plus aucun secret.


Les plans n'ont jamais été perdus : "Ils avaient été mis en sécurité"

Ces plans, on les pensait brûlés dans un incendie. À la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, en 1944, les Allemands ont quitté Bruxelles et mis le feu au palais de Justice. "La légende veut que les documents aient disparu, explique Francis Metzer. Or, ils n'avaient pas disparu: ils avaient été mis en sécurité pendant la guerre froide. Ils ont mis un certain temps à être identifiés".


Avant de réparer le bâtiment, il faut réparer… les échafaudages

Cette trouvaille pourrait aujourd’hui accélérer les travaux de rénovation qui ont commencé dans les années 80. Les premiers échafaudages sont placés en 1984 pour prévenir les chutes de pierres. En 1996, le dôme menace de s’écrouler. Au fil des années, la situation se dégrade davantage, ce qui mène à une situation surréaliste. "[Les échafaudages] sont trop usagés pour pouvoir assurer la sécurité de ceux qui vont y travailler, éclairait déjà Benoît Dejemeppe, en 2010, en tant que président de la commission des bâtiments. Et on doit d'abord réparer les échafaudages avant de procéder à la réparation du bâtiment".


Les plans retrouvés pourraient être très utiles pour "l'étude pathologique du bâtiment"

En 2022, le chantier extérieur devrait être terminé. Mais la fin des rénovations n’est pas prévue avant 2036. "L'étude historique est en cours, mais il reste l'étude pathologique pour connaître les problèmes du palais en profondeur, rappelle l'architecte Metzger. En cela, les documents d'archives peuvent être d'une aide considérable".


Un bâtiment "hors normes"

Les plans permettront de rénover et de moderniser le palais sans en modifier l’âme, ni les intentions de l’architecte, Joseph Poelaert. "C'est un bâtiment hors normes et fabuleux, considère Francis Metzger. C'est peut-être le dernier bâtiment d'une période éclectique dans toute sa monstruosité, mais qui en même temps est génial".

Avec un accord politique, de l’argent et de la volonté, la rénovation complète du palais de justice de Bruxelles pourrait prendre moins de 10 ans.

Vos commentaires