En ce moment
 

Des scouts attaqués par des "casseurs", samedi soir à Kraainem: "Ils ont surgi de l'obscurité, armés de barres de fer"

C'est la consternation ce lundi matin parmi les membres et les parents des scouts de l'unité Saint Pancrace de la commune de Kraainem. La journée des festivités de ce samedi organisée en vue de préparer le grand camp d'été s'est mal terminée. C'est une maman, indignée qui nous a contactés via le bouton orange Alertez-nous pour nous décrire ce qu'il s'est passé. "Des jeunes scouts festoyaient gentiment quand ils ont reçu la visite de casseurs, armés de barres de métal."

Et de préciser les circonstances de cette intrusion: "Une première voiture est arrivée devant le local des scouts vers minuit avec 5 passagers à bord. Plusieurs personnes leur ont dit de ne pas rester là parce qu'un parking était prévu pour les véhicules. Le ton serait alors monté et les occupants de la voiture auraient promis de revenir plus tard pour se venger. Deux heures plus tard, 15 à 20 personnes ont débarqué. Plusieurs scouts se sont faits tabasser, bousculer et piétiner."

En 18 ans de mandat, je n'ai jamais vu cela

Olivier Joris, échevin de la jeunesse de Kraainem nous confirme les faits ce matin et nous décrit ce qu'il s'est passé: "L'activité était terminée. Il était passé minuit. Les scouts remballaient le matériel et rangeaient les tables et les chaises quand de jeunes individus ont surgi de l'obscurité, armés de barres de fer. Ils étaient juste venus faire de la casse. Très vite, des personnes présentes ont appelé la police qui est rapidement intervenue sur les lieux. La bande de casseurs a fui et elle s'est évaporée dans la nuit. En 18 ans de mandat, je n'ai jamais vu cela.  Je n'ai jamais connu de violence gratuite pareille. C'est déplorable."

Selon la police locale contactée par nos soins, l'intervention a eu lieu vers 2 heures du matin. Elle confirme qu'à l'arrivée des patrouilles, les jeunes se sont dispersés vers le parc, ce qui a rendu leur arrestation impossible. Des renforts de la police de Zaventem ont également été appelés sur les lieux. Il y a eu plusieurs blessés légers.

Selon le porte-parole des scouts de Belgique, l'évènement officiel organisé par l'unité Saint Pancrace était terminé depuis longtemps quand cette bagarre a eu lieu. "La soirée qui a eu lieu samedi soir dans le local de l'unité Saint Pancrace n'a rien à voir avec le mouvement des scouts. Elle impliquait seulement certains chefs scouts de l'unité qui étaient restés plus longtemps et des amis à eux, qui ne font pas partie du mouvement de jeunesse en question."

Une plainte a été déposée. Une enquête est ouverte.

Vos commentaires