En ce moment
 
 

Coronavirus: à Ans, il est désormais INTERDIT de se tenir la main ou de se faire des bisous dans les lieux publics

CORONAVIRUS

A Ans, près de Liège, la police traque désormais les citoyens qui se donnent des bisous dans les lieux publics. Le collège communal a décidé que toute embrassade serait punie d'une amende. Les sanctions financières peuvent aller jusqu'à 250 euros.

A Ans, en région liégeoise, se tenir la main en pleine rue est désormais interdit. La commue est la première en Belgique à prendre une telle mesure. Les embrassades et accolades sont aussi proscrites. "Je n'étais pas au courant. Si ce sont leurs décisions, il faut faire avec". "Ils ont pris des dispositions qui sont bien, parce que je pense que c'est un peu la panique au niveau de la population", estime une femme.

L'objectif est de stopper la circulation du virus. Quatre agents sanctionnateurs pourront dresser des amendes administratives allant de 25 à 250 euros. "C'est la définition des mesures qui sont prises par arrêté", confirme Grégory Philippin, le bourgmestre d'Ans.

 

Vos commentaires