En ce moment
 
 

"Il fallait aider": à Bruxelles, Cem et des membres de son ASBL ont récolté des vivres pour les sinistrés des inondations

 
 

Apporter des vivres, partager sa maison, aider à déblayer... En bref, donner un peu de son temps pour permettre à des milliers de sinistrés de reprendre une vie normale. Depuis les terribles inondations qui ont frappé notre pays, de nombreuses actions de solidarité se mettent en place. C'est notamment le cas de Cem qui ne pouvait rester les bras ballants. "Les images que l'on a vu sont choquantes. Il fallait aider", nous confie-t-il. 

Cem est le coprésident de l'Asbl Centre socioculturel Alevi à Bruxelles (les Alevis forment une minorité importante en Turquie et seraient environ 25 millions dans le monde). Lancée en 2003, cette Asbl qui entend être un lieu de rencontre a l'habitude d'organiser des cours de langues pour les primo-arrivants ainsi que des activités artistiques.

La crise du Covid ayant considérablement réduit ses activités, le Centre socioculturel Alevi se trouve bien souvent inoccupé. Pour Cem et l'ensemble des membres, c'était donc l'occasion de mettre à disposition cet espace pour venir en aide aux sinistrés. "Puisque l'on a de la place, on a décidé de récolter des vivres", nous explique Cem.

Venir en aide à ces pauvres gens

Tout part d'un message appelant aux dons publié sur Facebook le 16 juillet dernier. Dans la foulée, de nombreuses personnes y répondent et apportent vêtements, nourriture et produits d'hygiène. "On a rempli une camionnette. Trois personnes ont été utiles pour le chargement", nous raconte Cem, encore surpris d'un tel élan de générosité. 

Le lendemain, direction Verviers où Cem découvre des paysages de désolation. "Tout a été détruit", constate-t-il. Avant d'ajouter: "Il faut venir en aide à ces pauvres gens". Le coprésident dépose tous les vivres récoltés au Centre Touristique de la Laine et de la Mode, un lieu qui s'est temporairement mué en lieu de dépôt et qui est relayé par la Ville de Verviers. Cristina, la concierge des lieux, accueille toutes ces denrées afin de les redistribuer aux sinistrés.  

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'facebook' pour afficher ce contenu.

Depuis, une centralisation est faite au niveau des communes et le centre n'accueille pour le moment plus de vivres. La Ville de Verviers a par ailleurs ouvert un numéro de compte (BE46 0910 1962 3836) pour les dons financiers destinés aux familles touchées par les inondations meurtrières des derniers jours.

Le bilan provisoire des inondations qui ont touché la Belgique s'établissait mercredi à 32 décès, a indiqué la police fédérale. Toutes les victimes ont été identifiées par cette dernière. Actuellement, 18 personnes sont toujours portées disparues ou restent injoignables depuis les inondations. Les services de police poursuivent leur travail sur le terrain.




 

Vos commentaires