En ce moment
 
 

305 Belges bloqués depuis mardi en Jamaïque: "Tournés en bourrique comme du bétail malpropre"

Plus de 300 Belges sont bloqués à Montego Bay, en Jamaïque, depuis mardi soir. Ils revenaient de Punta Cana en République Dominique dans le cadre d'un voyage organisé par Tui, la Jamaïque ne devait être qu’une escale sur leur trajet.

Mais à cause d’un problème de freins sur leur avion, ils n’ont pas pu redécoller. Depuis mardi, les 305 Belges sont donc répartis dans plusieurs hôtels de l’île.

"Le retour est très rude", nous confirme Ophélie, via le bouton orange Alertez-nous. "Nous décollons à 16h de Punta Cana vers Montego Bay pour une petite escale et c’est à partir de là que tout commence. Nous restons bloqués à l’intérieur de l’avion  et ils nous disent que l’avion, un Dreamliner Boeing 737, a des problèmes de freinage et qu’ils doivent faire une procédure pour vérifier et réparer. Ce qui est normal. La procédure échoue et nous devons descendre de l’avion et attendre deux heures dans l’aéroport qu’ils fassent une nouvelle procédure, qui échoue finalement aussi. Nous sommes donc redirigés vers des hôtels. Bref, la galère et entre tout ça nous avions reçu un malheureux voucher de 4,50€ par personne, autant vous dire qu’on ne savait rien acheter avec ça dans l’aéroport où tout coûtait très cher".

La mésaventure tourne au cirque, pour Emmanuel. "Arrivé à 1h du matin à l’hôtel, on nous annonce qu’à 6h30 du matin le bus sera là pour partir. Ensuite à 6h30 on nous annonce que ce n’est pas arrangé, mais que nous devons quitter nos chambres à 12h pour que le bus vienne nous chercher à 16h30. À 16h30 on nous dit de reprendre les clefs de notre chambre et qu’une représentante de chez Tui viendra nous tenir au courant. À 17h on nous dit qu’il y aura une autre réunion à 20h30 pour savoir si nous décollons à 1h du matin! Entre-temps nous nous faisons tourner en bourrique comme du bétail malpropre. Où se trouve la franchise ? 300 personnes, enfants, femmes, personnes âgées, handicapées, indépendants, et j’en passe... On tourne en rond à cause d'une compagnie aérienne qui ne prend pas ses responsabilités pour nous dire la vérité", nous a-t-il écrit. 

Effectivement, les 305 passagers devaient redécoller mercredi mais finalement le vol a été annulé. Ils pourraient finalement partir ce vendredi soir. 

Vos commentaires