En ce moment
 
 

Mauvaise surprise au lendemain d'une soirée Holi Colorz à Spa: "Même avec du dissolvant, du Dreft, du Cif, ça ne part pas de ma peau" (photos)

Mauvaise surprise au lendemain d'une soirée Holi Colorz à Spa:
 
 

Au lendemain de la soirée Holi Colorz à Spa, quelques participants ont découvert avec surprise que leur peau et leurs cheveux restaient colorés malgré des lavages successifs. Une jeune fille a tout tenté, quitte à prendre le risque d'irriter sa peau: "Même avec du dissolvant, du Dreft, du Cif, ça ne part pas", explique-t-elle. Mais pas de panique: "La couleur va rester quelques jours tout au plus. C'est incommodant, mais pas dangereux pour la santé", selon les dermatologues.

"On a tout essayé", soupire Elodye, après nous avoir joints via notre page Alertez-nous. Sa peau garde les traces d'une soirée à laquelle la jeune femme s'est rendue en compagnie de son mari: la Holi Colorz à Spa, au cours de laquelle chaque fêtard reçoit un paquet de poudre colorée qu'il répand pour créer une ambiance festive et colorée. Le hic? "La couleur ne part pas, se plaint Elodye. On a pris plusieurs douches, on a essayé le gommage facial et corporel, la crème hydratante et on a même tenté le dissolvant. On a passé la journée à frotter notre peau, notre crâne, ça a un peu fonctionné, mais ce n'est pas magique". Voici le résultat après les efforts cités.Cheveux-HoliHoli-crane-Garçon-

Le sol de sa salle de bains a lui aussi été imprégné de couleur.sol-OK


Elodye nous transmet des photos d'une autre jeune fille dont les mains et les ongles sont restés mauves après une dizaine de lavages. Sa grande-sœur explique: "Même avec du dissolvant, du Dreft, du Cif, ça ne part pas". Une autre personne dit s'être "maltraité la peau avec une brosse à récurer", sans succès.

Holi-Mains-630



"Mes cheveux sont verts, quelqu'un peut m'aider?"

Au lendemain de la soirée, de nombreux fêtards postent des messages parfois désespérés sur la page Facebook de l'événement. Ils cherchent des solutions pour faire partir la couleur de leur peau. 2Facebook-plainte-2-630-1Facebook-plainte-630

Les cheveux semblent aussi avoir gardé des traces de la soirée. Surtout chez les blondes ou les personnes ayant fait une décoloration.

4Facebook-Blonde-3-630

cheveux-Blond-630

3Facebook-Bonde-4-630

Sur la page Facebook de l'événement, on trouve aussi des heureux: certains constatent la présence de couleur sans s'en plaindre, tandis que d'autres n'ont rencontré aucun problème.

Facebook-PAS-de-pb-3-630Facebook-PAS-de-pb-2-630Facebook-PAS-de-pb-4-630



"Frottez! Frottez! Frottez!"

Suite à la publication de plusieurs plaintes sur la page Facebook de l'événement, les responsables de la Holi Colorz à Spa disent avoir pris contact avec chaque plaignant. Sur cette capture d'écran, on peut constater que les organisateurs demandent plus d'explications aux plaignants.

Facebook-reponse-630

Ils ont également livré quelques conseils, dont un "Frottez, frottez, frottez", qui a eu le don d'agacer Elodye. "On a tenté de joindre les organisateurs via la page Facebook, et ils nous ont d'abord ignorés, puis ils ont supprimé nos messages, s'indigne la jeune femme. Il n'y avait pas de fiche explicative sur la page Facebook, donc on a dû trouver les réponses à nos questions dans certains commentaires écrits avant la soirée. Ils disent qu'il faut juste se laver et s'enduire de crème solaire… Rien ne fonctionne".

Les organisateurs démentent. "Nous avons pris contact avec chaque plaignant de façon privée, affirme Tony, l'un des organisateurs. Il était hors de question de laisser quiconque avec le moindre problème. A l'heure où nous parlons, nous n'avons plus eu aucun retour négatif et la couleur semble être partie chez tout le monde ". Pas chez Elodye qui, deux jours après la soirée, se plaint encore de traces: "J'en ai encore derrière les oreilles", dit-elle.


Toutes les précautions indiquées sur le paquet ne sont pas suivies par les participants à la fête

Les organisateurs des soirées Holi Colorz prennent en général soin d'avertir les fêtards de plusieurs désagréments possibles. Il est expliqué que la poudre peut "tacher les tissus", raison pour laquelle il est conseillé de porter des vêtements auxquels on ne tient pas. "Pour les vêtements, nous étions avertis, reconnaît Elodye. Aucun problème à cela. Mais on a découvert qu'il y avait d'autres mesures de sécurité à prendre et ça nous inquiète".

sachet-OK

Sur l'emballage de la poudre, un texte mentionne qu'elle peut tacher "les vêtements, cheveux et autres textiles" et que des "réactions allergiques" sont possibles. En revanche, il n'est pas indiqué que la peau puisse être tachée. Il est aussi recommandé de "porter un masque respiratoire et une protection oculaire lors de l'utilisation". "Personne ne nous a dit de porter un masque", s'insurge Elodye. 

Une première erreur, selon Frédéric Warzée, cosmétologue et porte-parole de Detic, l'association belgo-luxembourgeoise des producteurs et distributeurs de savons, cosmétiques, détergents, colles et mastics. "Si on projette de la poudre dans l'atmosphère, il faut porter un masque, car un produit cosmétique (la fiche technique du produit que nous avons pu consulter répertorie la poudre comme de la poudre cosmétique colorée, ndlr) n'est pas destiné à être ingéré, ni inhalé. Les organisateurs doivent se conformer à ce qui est écrit sur le produit et demander aux gens de le faire".  


Qu'y a-t-il dans cette fameuse poudre?

Pour en savoir plus sur la poudre utilisée, nous avons contacté le fournisseur de la substance en question. "Il s'agit de poudre de riz agrémentée de colorants alimentaires, explique Christophe Arend. Nous fournissons cette poudre, confectionnée dans un atelier allemand, aux organisateurs de soirées Holi en Allemagne, au Luxembourg, aux Pays-Bas et en Belgique".

D'après la fiche technique, la poudre contient effectivement de la farine de riz et des colorants alimentaires. Mais pas seulement. La fiche mentionne aussi du natron (un mélange de carbonate de sodium, ndlr), du phosphate de calcium, de la glycérine, du sel, des conservateurs E219, de l'eau, et des colorants alimentaires de plusieurs couleurs, repris sous les codes 47005 (jaune), 5985 (jaune orangé), 16255 (rouge) et 42090 (bleu).

D'après le cosmétologue, les composants sont tout à fait permis: "Toxicologiquement parlant, ça a l'air correct", dit Frédéric Warzée, qui précise que les colorants alimentaires utilisés dans cette poudre, sont bien repris dans la législation européenne permettant leur usage dans le domaine du cosmétique. Néanmoins, le cosmétologue réfute l'argument selon lequel un colorant est inoffensif pour la peau parce qu'il est 'alimentaire'. "Il y a des produits que l'on mange qui ne sont pas bons pour la peau, comme le poivre ou le piment. On peut les manger sans problème, mais si vous frottez vos yeux ou votre peau avec cela, ça va provoquer des irritations".

La poudre ne représente donc aucun danger, à condition qu'elle soit correctement utilisée et que les mesures de précaution soient respectées.


Alors qu'est-ce qui explique que la couleur ne parte pas?

"Nous n'avons jamais eu aucun problème, mais nous pensons que le souci rencontré ce samedi est peut-être dû à la canicule", estime Christophe Arend, le fournisseur. Selon lui, la chaleur, ayant dilaté les pores de la peau des participants, peut avoir permis à la poudre de colorer la peau plus fortement. Un argument balayé par Dominique Tennstedt, dermatologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc. "C'est faux, tranche le spécialiste. Un colorant alimentaire ne tient pas plus sur la peau parce qu'il fait chaud, au contraire plus il fait chaud, plus on va transpirer, plus vite le colorant sera dilué et évacué".

Plusieurs pistes sont avancées par les spécialistes interrogés pour tenter d'expliquer la coloration prolongée de la peau. D'abord, ce peut être le résultat de l'un des composants. "Le phosphate de calcium est un produit irritant, donc cela peut permettre au colorant de "pénétrer" la peau un peu plus profondément", entame le dermatologue Dominique Tennstedt. Pour Frédéric Warzée, la façon dont un colorant tient ou pas sur la peau peut être influencée: "Le fait d'avoir une peau plus grasse ou rendue plus grasse par l'usage d'un cosmétique peut changer la donne, éclaire le cosmétologue. Un colorant peut avoir une plus forte affinité pour l'eau ou pour la graisse. Si un des colorants utilisés dans la poudre a une plus grande propension à se fixer sur la matière grasse, eh bien les gens qui ont utilisé de la crème solaire avant la soirée vont peut-être avoir plus de traces de couleur que les autres". 

Le même raisonnement peut être tenu avec la kératine: c'est ce qui permet aux colorations temporaires de colorer les cheveux pendant quelques temps. Une coloration qui s'estompe en quelques lavages. Pour les cheveux blonds décolorés ayant gardé des traces vertes ou mauves de la soirée Holi, le constat est le même: la couleur devrait partir au fur et à mesure des lavages.


Le conseil du dermato: utiliser du papier collant

Les témoins ont eu recours à des méthodes agressives pour faire partir la couleur. Qu'en pense le dermatologue? "Utiliser du dissolvant ne servira à rien: le rôle du dissolvant est de dissoudre les graisses, rappelle le spécialiste. Les produits "mordants", comme le Cif peuvent fonctionner, parce qu'ils vont "décaper" la peau, mais je le déconseille car cela va inévitablement l'irriter. Je conseillerais de simples lavages approfondis, avec un gommage par exemple. Un autre conseil utile est d'apposer du papier collant sur la peau colorée, et de le retirer doucement: la couleur devrait quitter la peau et se retrouver sur la surface collante du papier". En effet, au contraire de la douche, le papier collant enlèvera les couches cornées de la peau. A ne faire que quatre à cinq fois de suite, pas plus, au risque de "provoquer quelques rougeurs".


Incommodant, mais pas dangereux

En conclusion, le fait d'avoir la peau colorée après l'usage de poudre lors de soirées Holi peut apparaître chez certaines personnes et moins ou pas du tout chez d'autres. Un constat qui va dans le sens des organisateurs. "Nous avons organisé 7 éditions de soirées Holi Colorz et nous n'avions jamais eu aucun problème, se défend Tony Vermiglio, organisateur. Au total, on aura accueilli plus de 40.000 personnes. Je regrette qu'un souci de peau se soit présenté chez certains participants cette fois-ci, mais nous avons reçu peu de plaintes sur les 2.000 participants présents".

Côté médical, la peau qui reste colorée pendant plusieurs jours est un phénomène incommodant, mais pas dangereux pour la santé. "Cela ne cause aucun problème, si ce n'est sur le plan esthétique, rassure Dominique Tennstedt, dermatologue. La couleur va disparaître dans les jours qui suivent".

Au vu des normes européennes, la poudre ne représente aucun danger, à condition qu'elle soit correctement utilisée et que les mesures de précaution soient respectées, à savoir, l'utilisation d'un masque afin de ne pas inhaler la poudre et une protection oculaire.




 

Vos commentaires