En ce moment
 

"Des jeunes en costume-cravate qui perturbent le film": quelle est cette nouvelle tendance nommée #gentleminions? (vidéo)

"Des jeunes en costume-cravate qui perturbent le film": quelle est cette nouvelle tendance nommée #gentleminions? (vidéo)
© BELGA IMAGE
 
 

Une nouvelle tendance, nommée "Gentleminions", a récemment vu le jour sur la plateforme Tik Tok. Des jeunes hommes, vêtus d’un costume-cravate, se rendent au cinéma pour assister à la projection du film "Les Minions 2 : il était une fois Gru" et dérangent le public. Cela a poussé certains établissements à interdire l’accès aux salles pour les personnes habillées en costume.

Une nouvelle tendance Tik Tok voit le jour et pousse certains cinémas britanniques à interdire aux jeunes portant un costume d’assister à la projection du film Les Minions 2 : il était une fois Gru. Ces jeunes, principalement des hommes, sont vêtus d’un costume-cravate, tiennent leurs doigts en forme de losange – caractéristique de Gru, le méchant dans le film – et se rendent au cinéma dans le but de déranger le public. Selon la BBC, ces jeunes se montrent turbulents, font bruit, applaudissent et jettent des objets pendant la projection. Cela afin de célébrer le fait que "l’attente depuis 5 ans est terminée", faisant référence au temps écoulé depuis le dernier épisode des Minions.

Le studio Universal Pictures a d’ailleurs approuvé la tendance sur les réseaux sociaux, en publiant "À tous ceux qui se présentent en costume aux @Minions : nous vous voyons et nous vous aimons" sur Twitter.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Mais de leurs côtés, les cinémas n’apprécient pas vraiment la tendance. Certains ont donc décidé d’interdire l’accès aux salles à ceux portant un tel accoutrement, surtout pour éviter que "l’expérience" ne soit gâchée pour les plus jeunes enfants lors de leur première sortie au cinéma, comme l’a déclaré un membre du personnel d’un cinéma à la BBC. Certains cinémas ont même dû procéder à un grand nombre de remboursements.

"C'est absolument déchirant. Nous avons eu des familles qui ne voulaient même pas retourner voir l'écran lorsque nous avons essayé de régler le problème, des familles sont parties avant même que le film ait commencé, et bien sûr les enfants étaient en larmes", regrette Daniel Philips-Smith, le directeur du Mallard Cinema à Guernesey.

Le Regal Cinema de Wadebridge, dans les Cornouailles, a affiché un avis indiquant qu'il n'admettrait plus "les enfants non accompagnés portant des costumes" aux projections du film. Des images sur les réseaux sociaux ont aussi montré plusieurs cinémas affichant des panneaux avertissant les clients : "En raison de récentes perturbations suite à la tendance #GentleMinions, tout groupe d'invités en tenue de soirée se verra refuser l'entrée pour les projections des Minions : il était une fois Gru".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

 

Vos commentaires