En ce moment
 

Charlène porte une poche intestinale: "J'ai décidé de vivre et de ne plus avoir honte" (photos)

Charlène porte une poche intestinale:
https://www.instagram.com/kangouroo_girl
 
 

Charlène a 25 ans seulement, mais elle a déjà subi beaucoup d’épreuves dans sa vie. Des épreuves qui l’ont fait grandir, mûrir. Aujourd’hui, elle a décidé de poursuivre son éxistence pleinement, sans penser au regard des autres, et pour donner du courage à toutes les personnes dans la même situation qu'elle.

"Depuis l’âge de 13 ans j’ai été diagnostiquée d’une RCH (une maladie inflammatoire chronique intestinale qui affecte le tube digestif) et à 18 ans la chirurgie a été ma guérison. Mais par de nombreuses complications je vis un nouveau combat aujourd’hui", explique-t-elle sur le compte Instagram qu’elle a créé il y a tout juste un an.

Tout devait rentrer dans l’ordre après son opération chirurgicale. Malheureusement, l’intervention ne s’est pas déroulée comme prévue et aujourd’hui, après de nombreuses complications, elle doit vivre avec une poche intestinale.

Après tout, chacun est unique. N’est-ce pas?

"J’ai une jéjunostomie depuis mes 19 ans. Depuis toutes ces années j’ai enfin décidé de l’accepter et de l’assumer. Parce que les personnes atteintes d’un syndrome du grêle court se renferment sur elles-mêmes, le cache et ont souvent "honte". Aujourd’hui je sors de l’ombre simplement pour sensibiliser l’opinion publique et le regard d’autrui. Parce que c’est important de se sentir beau et différent. Après tout, chacun est unique. N’est-ce pas? "

Il a fallu du temps pour que Charlène ait le courage d’afficher publiquement sa poche intestinale. C’est le compte Instagram d’une américaine totalement décomplexée et dans la même situation qu’elle, qui l’a poussé à aller de l’avant.

"Je n'ai pas envie de me rendre compte qu'une partie de ma vie m'a déjà filé entre les doigts"

"Je n'ai juste pas envie de me réveiller un beau matin et me rendre compte qu'une partie de ma vie m'a déjà filé entre les doigts, que le temps de ma jeunesse est loin derrière moi, et que pourtant il y a déjà un bon nombre de choses que je regrette de ne pas avoir eu le courage de faire. Je refuse de me trimbaler avec un sac de phrases non dites par peur, d'occasions ratées, de projets non aboutis, de rêves brisés en mille morceaux et de regrets en tout genre.

"Pour cette raison, chaque jour, je me force de me répéter que la vie est courte, fragile, incertaine, et que c'est pour cela que l'on ne peut pas se permettre de gâcher une seule seconde. Je refuse de perdre mon temps avec des gens qui n'en valent pas la peine, je refuse d'avoir des doutes, d'être noyée sous les problèmes, de craindre le regard des autres, de trop penser au lendemain".

"Mon passé est derrière moi, il m'a construite et forgé"

"Mon passé est derrière moi, il m'a construite et forgé, j'ai gardé en mémoire un flot de souvenirs colorés comme plus sombre, des visages chaleureux, des rires mélodieux mais aussi des larmes et des chagrins. Je veux maintenant sourire en repensant à la vie que j'ai eue et sourire doublement en pensant à ce qui m'attend. Mais surtout savourer et aimer le moment présent. Me dire que je ne regrette rien, et qu'il me reste encore du temps pour accomplir d'autres choses, peut-être plus belles encore."

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires