En ce moment
 

Ancien fêtard, Garou vit aujourd'hui dans une forêt qu'il a achetée au Canada: "J'avais besoin de la nature"

Ancien fêtard, Garou vit aujourd'hui dans une forêt qu'il a achetée au Canada:
© RTL INFO
 
 

Garou entamera sa nouvelle tournée "Upscene" chez nous. Il sera le 1er octobre au Forum de Liège. Une tournée qui s'annonce bien différente des précédentes. Le chanteur est venu en parler sur le plateau du RTL INFO Avec Vous. Il a aussi évoqué sa vie au Québec, son pays natal.

Des concerts comme une fête de famille où l'on reprend de vieux tubes, c'est le concept de cette nouvelle tournée de Garou, intitulée Upscene. Une tournée qui débutera le 1er octobre au Forum de Liège. Le chanteur est heureux de proposer de nombreuses dates en Belgique. "C'est le meilleur public, celui de la Belgique. Quelle meilleure façon de commencer une tournée."

Lors de cette tournée, le chanteur proposera de nombreux titres revisités. C'est au début de la pandémie de coronavirus, au mois de mars 2020, que tout a commencé, lorsqu'il a offert un ukulélé à sa fille. "Elle ne savait pas jouer. Moi non plus, mais maintenant j'ai appris parce qu'elle m'a énervé, elle a composé plein de chansons, avec brio. Du coup, j'ai écrit plein de chansons, on a développé un nouveau son, qui est beaucoup plus folk. Je suis en train de ramener les chansons dans ce son-là (…) On a trouvé un filon, une façon de le faire, on a créé de nouveaux instruments. On a vraiment trouvé une nouvelle facture sonore qu'on aime beaucoup."

"Je ne me suis jamais vraiment considéré comme un artiste"

Sur scène, Garou reprendra de nombreux titres, notamment de Michel Grand, Charles Aznavour, Léo Ferré ou Georges Brassens. "Je veux dire merci à Maxime Leforestier qui m'a fait découvrir beaucoup de ces répertoires. J'aime m'imprégner de choses, ça me fait comprendre plus de choses musicalement (…) Je ne me suis jamais vraiment considéré comme un artiste. Il y a des artistes qui ont leur façon d'être et ont du mal à faire autre chose, mais c'est leur façon d'être. Moi je suis plutôt un entertainer qui aime tout savoir. J'ai commencé dans les bars, j'avais un groupe de jazz, j'avais un groupe de blues, je faisais du rock, de la folk, je faisais plein de trucs différents."

C'est à 3 ans que Garou a commencé à jouer de la guitare, en regardant son père qui jouait lui-même de cet instrument. "Il l'avait accordée d'une façon spéciale où dès mes 3 ans, j'ai commencé à jouer avec eux, d'une façon un peu plus facile, mais ils ont vite repéré que j'avais de grandes oreilles", plaisante-t-il.

Vivre dans la forêt qu'il a achetée

Depuis 5 ans, Garou vit beaucoup plus au Québec, son pays natal, qu'en France. Le chanteur ressentait le besoin d'y retourner. "J'avais besoin de la nature, j'avais besoin de faire autre chose aussi. J'ai une compagnie de récupération de bois anciens, plein de choses auxquelles je touche qui me passionnent (…) Je me suis confiné avant le confinement parce que j'ai passé beaucoup de temps dans une forêt que j'ai achetée. Je fais mon sirop d'érable, je sais que c'est cliché. Je fais mon sirop d'érable tout seul, la coupe des arbres, je revigore la forêt, on a rénové une vieille grange qui allait tomber pour en faire un studio. C'est un bonheur d'y inviter ma famille."

Aujourd'hui, Garou se sent ressourcé dans cette cabane et cette forêt. "J'ai passé une vingtaine d'années toujours entouré. J'ai un esprit très festif, donc j'avais toujours le cœur à la fête. Maintenant, je fais la fête à la maison dans ma grange, où on sort les cartes et on fait une petite partie de poker, on sort les guitares et on fait de la musique."

Garou et sa tournée Upscene passeront plusieurs fois par la Belgique, notamment le 2 octobre à l'Aula Magna de Louvain-la-Neuve et le 3 octobre au Cirque Royal de Bruxelles. Il sera ensuite de retour en 2022.


 




 

Vos commentaires