En ce moment
 

Asia Argento critiquée sur la mort d'Anthony Bourdain à cause de sa relation avec Hugo Clément: Rose McGowan la défend

Asia Argento critiquée sur la mort d'Anthony Bourdain à cause de sa relation avec Hugo Clément: Rose McGowan la défend
Capture d'écran dInstagram

Nous apprenions vendredi dernier le décès par suicide d’Anthony Bourdain, un chef français très célèbre aux Etats-Unis. Il était également le compagnon de l’actrice Asia Argento. Aujourd’hui, cette dernière est la cible de nombreuses critiques à cause de sa relation avec le jeune journaliste français Hugo Clément. Pour l’aider dans cette épreuve, elle a demandé à son amie, l’actrice Rose McGowan, d’être sa "voix".


"Asia s'est dressée contre le monstre du viol et aujourd'hui elle doit se dresser contre un autre monstre : le suicide"

Toutes deux victimes du producteur Harvey Weinstein, les jeunes femmes sont proches. "Asia s'est dressée contre le monstre du viol et aujourd'hui elle doit se dresser contre un autre monstre : le suicide. Le suicide de son amour et allié, Anthony Bourdain. Lorsqu'Anthony Bourdain a rencontré Asia, il n'avait jamais rencontré quelqu'un qui voulait encore plus mourir que lui. Heureusement, Asia a fait le travail nécessaire l'an dernier pour être aidée, pour qu'elle puisse rester en vie et vivre encore avec ses enfants. C'était sa décision, pas celle d'Asia. Sa dépression a gagné", a indiqué Rose dans une lettre ouverte.


"Anthony et Asia étaient dans une relation libre"

Quelques jours avec le suicide du chef français, Asia Argento avait été photographiée dans les rues de Rome en compagnie d’Hugo Clément. Visiblement amoureux, on pouvait les voir tendrement enlacés. Nombreux sont ceux qui pensent que ce sont ces clichés qui ont fait sombrer, Anthony Bourdain. Mais Rose McGowan insiste : "Anthony et Asia étaient dans une relation libre. Ils s'aimaient sans le cadre traditionnel et ils ont créé leurs propres paramètres. Asia est un oiseau libre, tout comme l'était Anthony (…) Ne soyez pas sexiste et ne condamnez pas une femme sur le bûcher des reproches. La guerre interne d'Anthony lui appartenait, mais maintenant (Asia) se retrouve sur le champ de bataille à prendre les balles. Il n'est en aucun cas juste ou acceptable de la blâmer, ni personne d'autre d'ailleurs, pas même Anthony".

Rose McGowan a également insisté sur l’importance de parler de la dépression. Elle l’avait déjà d’ailleurs fait sur Instagram en apprenant le décès du chef français.
  
 

Vos commentaires