En ce moment
 

Capucine explique comment elle a découvert son don pour la ventriloquie: "Je ne pensais pas que j’allais remporter 100.000 euros un jour"

 
 

Le Cas Pucine était l’invité du RTL INFO avec Vous. Ce duo attachant composé d’une jeune femme de 21 ans, Capucine, et d’Eliott, le dragon, a répondu aux questions d’Alix Battard.

Les deux se sont fait connaître grâce à la 14ème saison de "La France a un incroyable talent". Edition que le duo a remportée. Capucine a découvert son talent à 14 ans. La jeune fille était en train de se brosser les dents et de… pester: "C’est venu par hasard… Mais au début je ne savais pas que c’était de la ventriloquie, je pensais que c’était juste un truc rigolo comme les gens qui savent loucher que d’un œil ou faire la roue à une main. Je ne pensais pas que ça allait remporter 100.000 euros un jour", explique Capucine. "J’étais devant mon miroir, avant de partir en cours. Je râlais un petit peu et puis… Eliott est arrivé."

Techniquement, comment fait-on parler une marionnette ?

"Je suis très nulle pour expliquer comment on fait, parce que quand je réfléchis ça ne marche pas. Mais je sais que j’ai fait énormément de chant lyrique et de flûte traversière, donc depuis toute petite j’ai appris à gérer le souffle, à gérer la voix."

Pourquoi il y aussi peu de femmes dans ce métier ?

"Je ne sais pas… Dans l’humour en général, il y a peu de femmes. Même si les choses changent beaucoup et particulièrement en Belgique, il y a beaucoup de jeunes humoristes très chouettes. J’espère que ça va encore évoluer dans ce sens. Il y a très peu de femmes ventriloques, peu de femmes humoristes, alors le combo des deux…", a souri Capucine qui a encore confié qu’elle était belge de cœur.

Une partie de sa famille est belge et elle a fait ses études de théâtre à l’INSAS à Bruxelles. "J’adore la manière dont on apprend l’art et le théâtre en Belgique, je trouve qu’il y a quelque chose de très libre, de très ouvert. C’est assez engagé dans la façon d’aborder l’art et j’aime beaucoup", a conclu la jeune artiste.




 

Vos commentaires