En ce moment
 

Dîners clandestins à Paris: l'organisateur serait Pierre-Jean Chalençon

Dîners clandestins à Paris: l'organisateur serait Pierre-Jean Chalençon
© Isopix
 
 

Vendredi soir, la chaîne M6 a diffusé un reportage en caméra cachée dans un lieu présenté comme "un restaurant clandestin situé dans les beaux quartiers" de Paris. Sur les images, les participants et les serveurs ne portent pas de masques et ne respectent pas les gestes barrières.

La chaîne a aussi diffusé d'autres images d'une soirée payante, où des dizaines d'invités apparaissent sans masque, certains se faisant la bise. Le tout au mépris des interdictions édictées pour freiner la propagation du Covid-19.

L'hôte serait Pierre-Jean Chalençon

L'un des organisateurs interviewés, présenté comme "collectionneur", affirme en voix off déguisée: "J'ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants qui sont soi-disant des restos clandestins, avec un certain nombre de ministres. Alors ça me fait doucement rigoler. On est en démocratie. On fait ce qu'on veut". Selon les affirmations de la source anonyme à la chaîne, des ministres auraient participé.

Au vu des images de M6 et de leurs précédentes publications sur les réseaux, le restaurateur a été identifié par plusieurs médias et internautes comme étant Christophe Leroy.

L'hôte a été identifié comme étant Pierre-Jean Chalençon, propriétaire du "Palais Vivienne", situé dans le centre de Paris. L'homme de 51 ans est connu du grand public comme étant un ex-acheteur de l'émission Affaire Conclue. Il est collectionneur d'objets, principalement liés à Napoléon Ier.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Juste de l'humour

Soupçonné d'être l'organisateur, Pierre-Jean Chalençon a démenti sur Twitter: "Totalement faux". Le collectionneur - déjà identifié par des médias et des internautes comme cette source - reconnaît finalement être cette personne ayant parlé en voix off déguisée à M6.

L'avocat de Pierre-Jean Chalençon a assuré dimanche soir à l'AFP que son client faisait seulement de l'"humour" quand il avait assuré que des ministres participaient à de tels repas.

"Pierre-Jean Chalençon, grand collectionneur des objets de Napoléon, a toujours apprécié faire de l'humour (...). C'est ainsi que quand celui-ci précise qu'il dîne avec des ministres dans des restaurants clandestins, il manie avec brio le sens de l'absurde...", a déclaré son avocat Me Jean-Luc Chetboun, dans un communiqué à l'AFP.

Dans un entretien accordé à Sam Zirah diffusé début février sur Youtube, Pierre-Jean Chalençon déclarait son intention de créer un "club des gastronomes", le "Vivienne's club", avec son "ami Christophe Leroy", où il recevrait "deux fois par mois pour déjeuner ou dîner".

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

Le Palais Vivienne, qu'il possède, propose "560m² de salles de réception", d'après lui. "On peut se permettre de recevoir 6-8-10 personnes dans différents salons", a-t-il ajouté.

"On veut les noms"

Le procureur de Paris Rémy Heitz a ouvert dimanche une enquête pénale après le reportage de M6. Il a annoncé dimanche en fin de journée avoir saisi "la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne d'une enquête des chefs de mise en danger d'autrui et de travail dissimulé", afin de "vérifier si des soirées ont été organisées en méconnaissance des règles sanitaires et de déterminer quels en ont été les éventuels organisateurs et participants".

Dimanche, la polémique à ce sujet a été un moment la plus tendance sur Twitter, sous le mot-dièse #OnVeutLesNoms.




 

Vos commentaires