En ce moment
 

Francis Lalanne devient la risée du web avec son clip de "Plus jamais ça" (vidéo)

Francis Lalanne devient la risée du web avec son clip de

Le clip qui rend hommage aux migrants est moqué: le chanteur en ferait trop avec cette vidéo jugée "kitsch".

La chanson de soutien aux migrants de Francis Lalanne, intitulée Plus jamais ça, fait beaucoup parler d'elle, surtout en raison de son clip. Le chanteur a voulu inviter le monde à ouvrir les yeux sur le sort des réfugiés et exprimer sa profonde tristesse face à ce qui se passe actuellement. "Ouvrir son cœur, son esprit, ouvrir les portes du paradis, à tous ceux qui ont l'enfer au fond des yeux", chante-t-il.

Le clip, diffusé ce matin, montre des images des réfugiés et on voit le chanteur par moment, lunettes noires sur les yeux, devant un fond vert sur lequel sont incrustées des images de ciel et des images de synthèse. Il s'agit en vérité d'un clip réalisé en 2009, mais qui trouve un écho aujourd'hui. Mais l'esthétique de cette vidéo est depuis ce matin l'objet de moqueries de la part des internautes qui raillent tant les images que les paroles.

À vous de vous faire votre propre idée...

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires