En ce moment
 

Jean-Baptiste Guegan: la voix de "Johnny Junior" a bien changé (vidéo)

Jean-Baptiste Guegan: la voix de
©Instagram @jean_baptiste_guegan

Depuis la mort de Johnny Hallyday, Jean-Baptiste Guegan voit sa carrière s’envoler. Lui qui est présenté comme "La voix de Johnny", a conquis un public composé pour beaucoup de fans du rockeur décédé. Il faut dire qu’il peut se targuer d’être soutenu par les fidèles la première heure de Hallyday. Pierre Billon, mais aussi Michel Mallory. Le parolier historique de l’Idole a trouvé un Johnny de substitution, à défaut d’avoir pu faire chanter ses nouveaux titres à l’original.

"Je n’ai pas besoin de forcer pour chanter comme Johnny", affirme Jean-Baptiste Guegan sur les plateaux de télévision. "C’est naturel", affirme-t-il. Et pourtant, il suffit de regarder quelques vidéos sur la plateforme Youtube, postées par des fans du sosie vocal, pour constater l’évolution de ces dernières années.

Avant le décès de Johnny, Guegan se faisait appeler "Johnny Junior". Il se produisait alors sur des scènes de villages et autres foires, bien moins professionnelles que celles qui lui sont ouvertes aujourd’hui. Blouson de cuir à franges et bouc taillé façon Hallyday. Même si Guegan a résisté à la teinture blonde et à la banane contrairement à bien des sosies, il a adopté son look sans aucun doute.

A l’époque, la voix n’est pas aussi rodée que celle d’aujourd’hui. "Johnny Junior" enchaîne les classiques, de "Gabrielle" à "L’envie", mais même en fermant les yeux, impossible alors de le confondre avec le Johnny originel, contrairement aux prestations actuelles, très ressemblantes.

C’est précisément ce qui agace une partie des fans de Johnny Hallyday. "Il force sa voix, mais il ne veut pas reconnaître que c’est une imitation", regrettent certains.

Si Jean-Baptiste Guegan a reçu les encouragements indirects de Sylvie Vartan et de David Hallyday via des interviews, Laeticia Hallyday, elle, ne serait pas si enthousiaste.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires