En ce moment
 

Jack, le fils de Caroline Kennedy, fait une apparition remarquée à la Convention des démocrates

Jack, le fils de Caroline Kennedy, fait une apparition remarquée à la Convention des démocrates
(c)TWITTER
 
 

Caroline Kennedy et son fils Jack Schlossberg ont apporté leur soutien à Joe Biden, candidat démocrate dans la course à l'élection présidentielle et on insufflé le glamour dont cette campagne manquait. La fille et le petit-fils du président John F. Kennedy sont apparus en visioconférence lors de la deuxième nuit de la Convention nationale démocrate.

Caroline Kennedy a commencé son discours, notant que son père avait accepté l'investiture démocrate il y a 60 ans, mais que certaines choses n'ont pas changé. "Le courage, l'unité et le patriotisme sont aussi importants aujourd'hui qu'ils l'étaient en 1960", a ajouté Jack Schlossberg.

L'ancienne ambassadrice du Japon a ensuite rappelé aux démocrate son passé avec Joe Biden, expliquant comment elle l'avait recommandé comme candidat à la vice-présidence à Barack Obama en 2008. Des années plus tard, elle est toujours confiante dans son choix.

"Cette élection, notre avenir est dans les urnes. Pour ma génération, cela définira le reste de nos vies. Nous devons lutter contre le changement climatique, nous devons mettre fin à l'injustice raciale systémique. Nous devons rendre les soins de santé accessibles à tous", a développé Jack Schlossberg. "C'est à nous. Allons-y. Élisons Joe Biden, le prochain président des États-Unis."

Le fils de Caroline Kennedy a marqué les téléspectateurs tant sa ressemblance avec son oncle défunt, John Kennedy Junior, est importante. Plusieurs membres de l'audience se sont rapidement tournés vers Twitter pour réagir à la présence de Jack Schlossberg. Son physique ne laissant visiblement pas les téléspectatrices de marbre.

"Jack Schlossberg, président en 2040", a écrit une internaute. Une autre a souligné qu'il est le candidat idéal pour "retourner le coeur de nombreuses républicaines". "Ce que j'ai appris de cette deuxième journée de convention démocrate, c'est que je suis attirée par le petit-fils de JFK, plaisante une autre twitto.

D'autres ont estimé que l'apparition du jeune homme de 27 ans était trop courte. "Oh non, pourquoi je me retrouve avec Bill Clinton dans mon salon, quand je suis toujours en train de penser à Jack Schlossberg", déplore une autre internaute.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires