En ce moment
 

Fin de parcours pour les magazines Lou et Gimik

Les magazines Lou et Gimik, s'adressant avant tout aux femmes et aux adolescents, ne passeront pas l'hiver, faute de ventes et de rentrées publicitaires suffisantes.

"Nous avons pris la décision d'arrêter la parution de Gimik et nous sommes toujours à la recherche d'un repreneur pour Lou", dont un dernier numéro paraîtra à la fin du mois ou au début du mois prochain, a précisé Michel Leempoel, responsable des Editions Ciné Revue, dont font partie les 2 magazines.

"L'année écoulée n'a pas permis d'enregistrer de progression, ni dans le domaine des ventes, ni dans celui des recettes publicitaires. Dans ce contexte, nous avons décidé de nous recentrer sur notre titre-phare, Ciné-Télé-Revue", a-t-il ajouté.

Créé il y a plus de 5 ans, le mensuel Lou tirait à 20.000 exemplaires et Gimik, qui a vu le jour il y a 3 ans, à 15.000 exemplaires. A titre de comparaison, Ciné-Télé-Revue tire chaque semaine à quelque 450.000 exemplaires.

Lou et Gimik employaient, au total, 8 salariés. Quatre d'entre eux ont pu être "recasés" dans les autres éditions du groupe - et notamment dans le nouveau département "web et publication". Les 4 autres ont dû quitter l'entreprise.


Vos commentaires