En ce moment
 

Samuel, le grand gagnant de Top Chef, nous raconte les coulisses et des anecdotes sur son aventure (vidéo)

À l'issue d'une finale très disputée, c'est le cuisinier de l'ambassadeur de Belgique au Japon, qui a remporté la dixième saison de Top Chef.

Nous avons rencontré Samuel, le vainqueur de Top Chef saison 10. Il est revenu sur sa finale face à Guillaume, passé très près de la victoire car le match a été très serré. "Cette année, on est deux gagnants, ça s'est joué à pas grand-chose", nous dit-il.

Ce qui a finalement fait la différence selon lui, c'est une peu plus d'audace de son côté, mais aussi son plat hommage à la Belgique : "Un dessert un peu artistique avec une petite référence à Magritte. Encore une fois un dernier clin d'œil à la Belgique. Mon papa me dit toujours : c'est Magritte, c'est la Belgique qui t'a fait gagner."

pomme

Si les deux finalistes, Guillaume et Samuel, sont devenus copains, leurs chefs de brigade, Philippe Etchebest et Michel Sarran le sont également. Leurs petites bagarres à l'écran, ce n'est pas du fake, ils sont comme ça en vrai nous a confirmé le gagnant de Top Chef.

"Dans les coulisses, c'est vraiment comme ça que ça se passe. Y'avait vraiment une très très bonne ambiance, a expliqué Samuel. C'était une finale très décontractée. On l'a jouée comme une petite bataille entre amis, mais il y avait beaucoup de bonne humeur et beaucoup de plaisir dans cette finale, pas vraiment de compétition."

Après avoir été éliminé de Top Chef, Samuel a réussi à regagner sa place et à se hisser en final avant de la gagner. Mais quel est son secret ? Samuel a une petite idée.  

"Quelqu'un m'a dit, il y a peu de temps et ça m'a beaucoup touché, et c'est marrant parce que je ne l'avais pas du tout remarqué : 'Toi Samuel tu es le seul candidat cette année qui a fait des plats pour les gens que tu aimes'. C'est vrai que ça me représente assez bien", nous a-t-il confié.


Bientôt un restaurant en Belgique ?

Et puis, le vainqueur a souvent été félicité pour ses dressages très précis. Même si lors du casting, cela n'a pas frappé la production. "Elle m'avait dit: 'C'est quoi votre particularité ?' J'ai dit : 'Je pense que je fais de jolis dressages'. Et la dame du casting me dit : 'Ça veut rien dire ça, tout le monde fait de jolis dressages'. Je lui ai dit : 'Moi je pense que je fais de bons dressages, vous verrez bien !' Je pense que maintenant, ils ont compris."

Victoire en poche, de nouveaux horizons s'offrent au jeune chef qui va quitter l'ambassade de Belgique au Japon en même temps que l'ambassadeur. "J'ai été très très fier de travailler pour lui et pour la Belgique", lance Samuel. Il envisage d'ouvrir son propre restaurant à Angers, dans la ville d'où il vient, "et puis, pourquoi pas un 2e restaurant à Bruxelles !"

À la carte, il y aura d'office un plat en hommage à la Belgique qu'il aime tant. "Le dessert  de la finale, Magritte, c'est un dessert qui a tellement plu, que je pense que ce sera un dessert signature et il sera sur ma carte dans tous mes restaurants", conclut-il. On se porte volontaires pour venir y goûter.

Vos commentaires