En ce moment
 

Preud'homme allumé en Arabie saoudite à cause de son snus (vidéo)

L'ancien entraîneur à succès du Standard fait parler de lui à Al Shabab, son club saoudien. Son habitude de prendre du snus, une poudre de tabac humide, ne plait pas à l'opinion locale.

Michel Preud'homme défraie la chronique en Arabie saoudite. Grâce à ses résultats sportifs ? Non, parce qu'il a été filmé en gros plan, durant un match de foot, en train de placer une petite boule de "tabac à mâcher" sous la lèvre. Une vidéo YouTube circule sur le web depuis lors.

Rien de dramatique, a priori. Mais en Arabie saoudite, tout ce qui est lié au tabac est assez mal vu. La presse locale a donc rebondi sur le sujet. "Je m'attends à un amende", a commenté un journaliste saoudien. Il est accusé de donner un mauvais exemple aux jeunes.

L'entraîneur belge, dont l'équipe Al Shabab n'est plus aussi brillante que l'année passée (elle est actuellement 3e), a perdu 2-3 contre Al-Raed, une équipe du milieu de classement. C'est lors de cette rencontre que Michel Preud'homme a été "capté". 

Une vieille habitude

Preud'homme a depuis longtemps l'habitude d'évacuer la tension avec une petite boulette de snus. Il s'agit d'une variante scandinave du tabac à mâcher, qu'il a découvert au Standard grâce à son équipier suédois Edström.

C'est en réalité une poudre de tabac humide à placer sous la lèvre supérieure, pendant quelques minutes ou plusieurs heures.

La chose est disponible en différente saveur, contient de la nicotine et serait aussi addictif que la cigarette. Lorsqu'il jouait à Anderlecht, Zetterberg y était accros. Actuellement, on sait que Bob Peeters et Bram Verbist en sont amateurs.

Vos commentaires