Accueil Sport

"Je n'ai vraiment pas hâte d'y être": Kevin De Bruyne démonte la Ligue des Nations et réclame des vacances

Kevin De Bruyne en a ras-le-bol. Le Diable Rouge n'a jamais caché sa colère contre la surcharge du calendrier des joueurs. Si l'on prend en compte toutes les rencontres jouées cette saison, en club comme en équipe nationale, Kevin De Bruyne compte une cinquantaine de matchs au compteur. Une charge intense alors que le Diable Rouge s'apprête à rejoindre la sélection pour disputer 4 matchs de Ligue des Nations.

Présent hier à la KDB Cup, le milieu de terrain n'a pas caché sa colère de devoir encore composer avec de nouvelles rencontres. "Je n'ai vraiment pas hâte d'y être", a-t-il lâché, sans concession. "Pour moi, la Ligue des Nations n’a aucune importance. Ce sont des matchs amicaux. En plus, tout le monde a joué une saison longue et difficile. Mais bon, cela ne sert à rien de dire que nous les joueurs aimerions du repos, cela ne changerait rien. Sur le terrain, nous ferons ce que nous devons faire. J'ai lu une interview de Jürgen Klopp qui disait que c'est insensé, je suis d'accord avec lui. C'est mettre des matchs pour mettre des matchs. Pour le bien et la qualité du football, ce serait bien que la FIFA mette un peu de repos. Le repos est bénéfique pour le spectacle. C'est toujours un plaisir de revenir en équipe nationale, mais là, c'est trop, c'est forcer les joueurs. Après, il y aura le championnat, la coupe, la Ligue des Champions et dans trois semaines, on revient déjà ici", a-t-il détaillé.

La Belgique entamera son parcours vendredi contre les Pays-Bas. 

À la une

Sélectionné pour vous