Accueil Sport

Les larmes de douleur d'Oleksandr Zinchenko en conférence de presse: "L'équipe d'Ukraine aussi a son propre rêve"

L'équipe d'Ukraine, qui rencontre l'Ecosse mercredi en barrages pour le Mondial-2022, "veut donner des émotions incroyables aux Ukrainiens parce qu'ils le méritent en ce moment", a déclaré mardi le défenseur de Manchester City Oleksandr Zinchenko, fondant en larmes en évoquant la situation de son pays.

"Tous les Ukrainiens ne souhaitent qu'une seule chose, que cette guerre s'arrête", a dit le joueur de Manchester City en conférence de presse.

"L'équipe d'Ukraine aussi a son propre rêve, aller à la Coupe du monde. Elle veut donner des émotions incroyables aux Ukrainiens parce qu'ils le méritent en ce moment", a ajouté Zinchenko à la veille du premier match officiel de sa sélection depuis l'invasion de son pays par les troupes russes.

Le match opposant l'Écosse et l'Ukraine à Glasgow devait initialement avoir lieu en mars mais avait été repoussé après le début du conflit. Le vainqueur de la rencontre affrontera le Pays de Galles à Cardiff le 5 juin pour décrocher un billet pour la Coupe du Monde organisée au Qatar en fin d'année.

"C'est impossible de décrire ce que nous ressentons. Ce qui se passe dans notre pays est inacceptable. Nous devons arrêter cette agression, tous ensemble. L'Ukraine est un pays de liberté. Elle n'abandonnera jamais", a ajouté le joueur de City, qui a confié avoir envisagé de rejoindre l'armée ukrainienne pour défendre son pays.

Zinchenko a rejoint en Slovénie, pour préparer ces barrages, les joueurs de clubs ukrainiens autorisés à quitter le pays. Il était accompagné d'autres joueurs ukrainiens expatriés comme Andriy Yarmolenko (West Ham) et Roman Yaremchuk (Benfica). Mais "il est clairement difficile de motiver l'équipe pour un match alors que tous les joueurs pensent à leur famille en Ukraine", a dit le sélectionneur Oleksandr Petrakov.

"Nous utilisons toutes sortes de méthodes, nous faisons même des plaisanteries pour entretenir le moral, mais chaque joueur ressent l'énormité de la tâche que nous avons devant nous mercredi. Il y a beaucoup de stress mais nous allons faire le maximum pour réussir", a ajouté Petrakov.

À la une

Sélectionné pour vous