En ce moment
 

On a frôlé le drame à Silverstone: des manifestants se sont assis sur le circuit pendant le premier tour (photos)

On a frôlé le drame à Silverstone: des manifestants se sont assis sur le circuit pendant le premier tour (photos)
 
 

La police avait prévenu: les organisateurs du GP d'Angleterre craignaient de devoir faire face à des manifestants désireux de perturber la course. Un appel avait été lancé pour les dissuader de monter en piste, alors que les voitures roulent, pour des raisons évidentes de sécurité. Mais certains ont tout de même tenté le coup.

La police anglaise a confirmé avoir arrêté sept personnes. Ces fans se sont rués vers les barrières au premier tour, avant de s'asseoir en piste. Cela n'a duré que quelques minutes, mais sans le drapeau rouge provoqué par le crash de Zhou, un drame aurait pu avoir lieu.

Ils ont été évacués par la force, alors que certains désiraient rester sur la piste plus longtemps. "Chacun a le droit de s'exprimer sur des questions, mais personne n'a le droit de mettre des vies en danger", a déclaré le président de la F1 sur la chaîne britannique Sky Sports. Et de poursuivre: "Les actions d'un petit groupe de personnes aujourd'hui étaient complètement irresponsables et dangereuses. Nous remercions la police pour son excellent travail et nous ne devons pas être complaisants quant au risque que cela représente pour la sécurité des pilotes, des commissaires, des fans et des individus eux-mêmes".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 

Vos commentaires