Accueil Sport

Une technique autorisée mais polémique: Novak Djokovic disposait d'une chambre à oxygène à l'US Open

Le Daily Mail révèle que le champion serbe a profité d'une installation personnelle lors du dernier grand chelem de la saison. La technique, bien qu'autorisée, fait polémique.

Il faut dire que disposer d'un tel espace rien que pour soi est rare dans le tennis. Selon le journal britannique, Novak Djokovic a profité de sa propre chambre à oxygène durant le tournoi américain. L'objectif ? Traiter sa blessure à l'épaule et accélérer sa récupération. Comprenez que ce dispositif pouvait lui donner un fameux avantage, bien qu'il ait du se retirer sur blessure face à Wawrinka.

Ce procédé n'est pas interdit par l'Agence mondiale anti-dopage. La pratique n'est pas considérée comme dopante en soi. Ce n'est pas la première fois que Djokovic joue avec les limites. Le Serbe avait, en 2011, utilisé un caisson hyperbare lors du même tournoi. Une technique qui favorisait la récupération et renforçait son métabolisme musculaire.

Là où le monde du tennis est sceptique, c'est que ce genre d'installation coûte une fortune et n'est donc pas accessible à tous sur le circuit. Ce qui crée un manque d'équité. Le débat est relancé !

À la une

Sélectionné pour vous