Accueil Actu Belgique Faits divers

De longues files pour rejoindre le Justitia

(Belga) Avec près de deux mois de retard, l'affluence est de mise dans le quartier du Justitia à Haren, qui accueille la cour d'assises pour le procès des attentats commis à Bruxelles le 22 mars 2016. Avant 8h ce mercredi, les files de voitures pour accéder aux contrôles de sécurité se prolongeaient sur près d'un kilomètre.

La cour d'assises doit procéder, dès 09h00, au tirage au sort de 36 jurés, dont 12 effectifs et 24 suppléants, parmi un panel de quelque 1.000 citoyens qui ont été convoqués à cette audience. Néanmoins, tous ne seront pas présents. Environ 300 d'entre eux ont obtenu préalablement une dispense. La cour pourrait dispenser d'autres candidats jurés encore à l'audience. C'est la présidente qui octroiera ou non cette faveur, après avoir entendu les arguments de chaque personne qui sollicite d'être exemptée de ce devoir citoyen. Une fois la question des dispenses réglée, la cour procédera au tirage au sort en lui-même. L'ensemble de la défense et le ministère public, qui disposent des noms, prénoms et professions des candidats jurés, auront droit à 18 récusations chacun. La cour peut aussi récuser des candidats si la parité hommes et femmes n'est pas atteinte. Tout jury doit être composé d'au moins quatre hommes ou femmes sur un total de douze jurés. Dès que le jury sera formé, les jurés prêteront serment et quelques mots d'explication au sujet de leur mission leur seront adressés par la présidente. L'audience sera ensuite levée et toutes les parties ainsi que les jurés se retrouveront le 5 décembre à 09h00 pour entamer les débats. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous