Accueil Actu Belgique Faits divers

Geneviève Lhermitte euthanasiée 16 ans après avoir tué ses 5 enfants: "C’est un symbole, mais aussi un sacrifice"

Les raisons de son euthanasie sont médicales selon son avocat.

L'évènement avait marqué tous les Belges en 2007. Le quintuple infanticide commis par Geneviève Lhermitte. 16 ans jour pour jour après ce drame, la Nivelloise a été euthanasiée.

Elle a poussé son dernier soupir mardi, à l'âge de 56 ans, à l'hôpital Léonard de Vinco sur le site de Vésale, à Montigny-le-Tilleul. Une information de nos confrères de Sudinfo. Les funérailles ont eu lieu ce mercredi au crématorium de Gilly.

"C’est un symbole vis-à-vis de ses enfants, mais aussi un sacrifice. C’était aussi peut-être pour elle une façon de terminer ce qu’elle a commencé. A la base, elle souhaitait mettre fin à ses jours quand elle a tué ses cinq enfants. C’est peut-être une manière de le faire à la date qui était au final initialement prévue", estime la psychologue Emilie Maroit.

Geneviève Lhermitte avait été condamnée à la perpétuité suite à l'assassinat de ses 5 enfants le 28 février 2007 à Nivelles. A l'époque de son procès, son avocat avait plaidé l'état de démence, la jugeant non responsable de ses actes, mais les jurés n'avaient pas retenu cette thèse.

En 2019, cependant, elle avait pu quitter la prison de Forest pour intégrer un centre psychiatrique à Manage. Elle y avait passé 2 ans, avant de rejoindre une structure plus souple, mais elle l'avait ensuite réintégré après une tentative de suicide.

Les raisons de son euthanasie sont médicales selon son avocat.

"Il y a trois conditions principales pour pouvoir être euthanasié. C’est une souffrance physique ou psychique intenable, ce qui est certainement son cas. Un cas médical dit sans issue. Toute l’évaluation est effectuée par les médecins surtout au niveau psychologique. Et puis, il faut que la patiente manifeste clairement et de manière répétée sa volonté de recourir à l’euthanasie", conclut la psychologue Emilie Maroit.

 

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

6 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • L ' horreur de son geste ....trop lourd a porter sur la conscience , donc , plus facile .....la fuite en avant !

    Charles Edouard Seghers
     Répondre
  • Ca aura surtout été une mort trop douce pour elle, après ce qu'elle a fait, il y a 16 ans aux enfants... Cela aurait dû être la même chose pour Michèle Martin et Marc Dutroux, car, même si, pour elle, elle s'est, soi-disant, "reconvertie", elle aura toujours, pour moi, des morts sur la conscience, et lui, encore plus!!!

    Eddy PONDANT
     Répondre
  • Vous confondez justice et vengeance. On a vu ce que donne la vengeance. Soyez heureux de vivre dans un état de droit ou, pour votre satisfaction, partez vers des cieux moins justes et moins cléments où les crimes sont encore punis par des mutilations ou des exécutions publiques, des relégations infâmes dans des cachots insalubres. Et là, espérez aussi que jamais pareil sort ne vous sera réservé en dépits de votre innocence. Ne pas chercher à comprendre, c'est chercher l'ignorance.

    Jean Valjean
  • Il a facile le père de l'incriminer de ''responsabilité'', ses responsabilités à lui elles étaient où, vu qu'il était toujours en voyage. Votre dédain est à vomir.

  • Un sacrifice? C'est une blague ? Qu'est ce qu'il faut pas entendre. C'est ça continuez de défendre et de plaindre les criminels ! Al hamdoulillah, il y a un jugement dernier

    إدريس بومة
     Répondre
Plus de commentaires