Accueil Actu Belgique Politique

Décrochage d'onduleurs: une proposition à 120 euros mais le dossier n'est pas finalisé

La question de l'indemnisation, en Wallonie, des propriétaires de panneaux photovoltaïques lésés par les décrochages de leur onduleur à la suite d'une surcharge du réseau électrique n'a pas encore été tranchée par le gouvernement régional, a affirmé mercredi le ministre de l'Energie Philippe Henry.

Interrogé en séance plénière du parlement wallon par le député des Engagés Jean-Luc Crucke, Philippe Henry a toutefois indiqué avoir formulé une proposition doublant les montants avancés début octobre par la Cwape, le régulateur du secteur. Ce dernier avait proposé une indemnisation forfaitaire annuelle d'environ 55 euros pour une installation moyenne.

"J'ai instruit moi-même ce dossier et j'ai présenté au gouvernement une proposition qui double ce montant. On est donc à environ 120 euros d'indemnisation. Cette somme serait doublée pour les grosses installations mais ce n'est qu'une proposition qui n'est pas finalisée", a indiqué le ministre.

"Il y a des hypothèses de travail qui ne sont pas simples. On indemnisera sur base du nombre de décrochages pour lesquels il n'y a pas de solution convaincante dans un délai raisonnable et pour lesquels une plainte a été introduite. Il y a donc des hypothèses et des paramètres" dont il faut tenir compte, a-t-il défendu.

"La décision du gouvernement est en cours de finalisation pour un accord en première lecture", a insisté Philippe Henry en regrettant enfin les fuites dans la presse - "surtout quand elles ne sont pas toutes justes" - concernant ce dossier "très important".

Selon L'Echo, l'exécutif régional aurait conclu un accord de principe sur une indemnisation annuelle de 48 euros par kVA (kilovoltampère, l'unité de mesure exprimant la puissance électrique maximale apparente d'une installation, mesurée à la sortie de l'onduleur), soit 240 euros pour une installation moyenne de 5 kVA. Environ 80.000 prosumers sur 360.000 seraient concernés par ces décrochages et pourraient prétendre à cette indemnisation.

À la une

Sélectionné pour vous