Accueil Actu Belgique Politique

Une réponse de Miss, une résurrection et un problème de néerlandais: voici notre carnet de campagne N°14

Entre Charles Michel qui se prend pour Miss Belgique, le néerlandais approximatif de président du MR, le retour virtuel de Jean-Luc Dehaene et les crispations autour du voile, retour sur l'actualité politique de la semaine.

Carnet de campagne épisode 14. Les élections sont dans moins de 6 mois et on sent déjà une certaine excitation, notamment au Mouvement réformateur.

15 ou 50?

Mercredi, Georges-Louis Bouchez, président du MR, a lancé une pré-campagne électorale à Anvers. Balade dans les rues de la ville accompagné d’un vélo avec remorque et affiche pour un nouveau slogan. "Qu’est-ce qu’on peut lire ici?", demande un journaliste flamand à Georges-Louis Bouchez. "On a effectivement 50 nuances de gauche en Wallonie, et nous, tout simplement", répond-il. Le journaliste demande s'il peut le dire en néerlandais. Le président libéral s'exécute: "En Wallonie, il y a 15 nuances de gauche et nous". Georges-Louis Bouchez s'est trompé entre le chiffre 15 et 50 en néerlandais. "50, allez sorry!", lance-t-il ensuite.

Contre-attaque socialiste

Petite imprécision linguistique pour ce nouveau slogan. Mais à peine dévoilé, il a déjà trouvé sa réponse socialiste. Le PS a lancé sur les réseaux sociaux une contre-campagne sur un petit camion. Même code couleur. Pas tout à fait le même slogan.

Edition numérique des abonnés

Oui, mesdames et messieurs, la campagne électorale a bel et bien commencé.

Coup dur pour la gauche flamande

On reste en Flandre, parce que la campagne a aussi bien commencé au nord du pays. Il y a ce nouveau coup dur pour les socialistes flamands: Conner Rousseau, l’ancien président de Vooruit, quitte le Parlement flamand. L'annonce a été faite sur Instagram. Pour rappel, Conner Rousseau avait tenu des propos racistes à des policiers lors d’une soirée arrosée. Pas sûr qu’il soit candidat aux prochaines élections.

Résurrection au CD&V

Il y a aussi le CD&V qui ressuscite Jean-Luc Dehaene, l’ancien Premier ministre. "Vous le voyez bien. La bête est de retour", lance le sosie de l'ancien élu décédé. Une vidéo réalisée avec l’aide de l’intelligence artificielle. Des sociaux-chrétiens flamands qui ressuscitent un mort, ça peut se comprendre. 

Echanges musclés sur le port de signes convictionnels dans l'administration

Cette semaine, côté positif, notons un accord au sein du gouvernement fédéral. La loi "anti-casseur" est finalement rejetée. 

Plus tendu, le débat sur la neutralité dans l’administration. Mais si, vous savez: pour ou contre le voile. 

Venant d’Ecolo, la commune d’Anderlecht a voté une motion. Un texte qui autorise les signes religieux pour les travailleurs.

Pour le détail pratique : rien de très clair. Mais ce débat très clivant reviendra sans aucun doute pendant la campagne.

"Ecolo est devenu un agent de l'islamisme radical", a dégainé Georges-Louis Bouchez, président du MR. "Je n'ai pas envie d'aller dans la boue avec monsieur Bouchez. C'est ce que fait le VLD, le parti libéral flamand, à Gand ou à Malines. Dans ces communes-là, des femmes peuvent porter le foulard dans l'administration", souligne Gilles Vanden Burre, chef de groupe Ecolo-Groen à la Chambre.

Une réponse de Miss
 
Enfin pour terminer, un peu de douceur: parlons cadeau avec Charles Michel. Le président du Conseil européen, membre du MR, était l'invité de Martin Buxant le 4 décembre. Le journaliste a lancé une question plus légère: "Saint-Nicolas va passer chez vous cette semaine. Vous aimeriez quoi dans la cheminée?". "La paix dans le monde", répond Charles Michel. "Oh, ça fait Miss Belgique!", réagit l'intervieweur. "Merci du compliment", conclut le politique.

Le président du Conseil européen en Miss Belgique, c'est fou ! On me signale deux possibles affiches de campagne si jamais Charles Michel se présente aux élections, ce qui n’est pas encore le cas. 

Une version sobre sur fond du drapeau européen, du plus bel effet:

Edition numérique des abonnés

Une seconde version peut-être un peu plus audacieuse. Chacun se fera sa propre opinion:

Edition numérique des abonnés

Et question choix, n’oubliez pas: les élections approchent, on vote dans 182 jours.

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • La seule chose à retenir, c'est ce que l'on voit dans les photos de Charles Michel: LA BARBE!

    Jean-Luc Rolland
     Répondre