Accueil Actu Belgique Société

Arnaud est régulièrement victime de vol à l'étalage: les commerçants peuvent proposer une perception immédiate aux voleurs

En Belgique, on dénombre plus de 20.000 vols à l'étalage chaque année. Cela coûte 1 milliard d'euros par an en Belgique... sans compter tous les vols qui passent inaperçus. Les commerçants peuvent désormais proposer une perception immédiate aux voleurs pris en flagrant délit. 

Armand, commerçant à Liège, est confronté régulièrement à des vols à répétition. Le dernier s'est produit il y a quelques jours. Le jeune homme emporte avec lui un sac de sport vendu dans le magasin et rempli d'articles. "Il a beaucoup hésité à sortir. Un de mes collègues a un peu remarqué le jeu. Un moment donné, il s'est dit 'il faut y aller'. Il a alors soulevé le sac à dos au-dessus du portique. À ce moment-là, mon collègue l'a interpellé. Sur un an, ce sont des pertes qui se comptent en centaine de milliers d'euros." 

D'un point de vue national, la note aussi est salée. Des pertes de près d'1 milliard et demi d'euros par an, soit 1% des recettes du secteur. La justice essaie aussi de trouver des solutions pour dissuader ces contrevenants. Depuis 2021, une amende en perception immédiate est instaurée. Le principe est simple : en cas de vol, si l'auteur est connu, interpellé et en aveux, la police prévenue par le commerçant peut lui proposer une transaction avec perception immédiate. Le montant peut aller jusqu'à 350 euros en fonction de la valeur du produit dérobé. Si le voleur accepte de payer, son casier judiciaire reste vierge pour cette infraction, sinon il est présenté au juge.

Les zones du Limbourg prouvent que cela marche

Pour l'instant, 31 perceptions immédiates ont été proposées. Essentiellement dans le Limbourg et à Anvers. Les commerçants ne sont pas encore au bien courant de ces nouvelles mesures.

Vincent Van Quickenborne, ministre de la Justice, explique au micro de RTL info: "On veut inciter toutes les zones de police du pays à en faire de même. Les zones du Limbourg prouvent que cela marche et le retour des commerçants est très positif." Officiellement, près de 20.000 vols auraient été commis en 2021 en Belgique. Mais en réalité, la créativité des voleurs pour agir est sans limite. Le nombre de délits serait dix fois plus élevé. 

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • 350 euros, et pas de poursuites ! La justice s'achète donc ? Et le commerçant, il n'a droit à rien ? Il a perdu du temps à (faire) interpeller le fautif, sa marchandise a été transportée, parfois déballée, et est souvent invendable, il a perdu du temps au commissariat , et tout cela...pour rien !

    roger rabbit
     Répondre