Accueil Actu Belgique Société

Les vacances d'été raccourcies de deux semaines: qu'en pensent les enfants et les parents?

Lundi, près d'un million d'élèves vont reprendre le chemin de l'école en Fédération Wallonie-Bruxelles. Depuis la réforme des rythmes scolaires, c'est la toute première fois que les vacances d'été ont été raccourcies de deux semaines. Moins de jours de congés avec... quel impact pour les enfants et les parents ?

A deux jours de la rentrée, c'est l'heure du traditionnel rendez-vous dans les salons de coiffure. Il faut être prêt pour le retour au travail et à l'école. Les cheveux sont un peu moins longs cet été car les vacances ont été plus courtes. 49 jours contre 61 en 2022. 

Pour ceux et celles qui sont partis à l'étranger, le retour est un peu précipité. "Ce qui a changé, c'est qu'on s'y prend plus tôt pour acheter les affaires scolaires. Dès qu'on est rentré, on a vite défait les valises et on a vite été acheter ce qu'il manquait", a confié une maman à notre micro.

"On se sent moins reposé que les autres années. Deux semaines en moins, ça se ressent très fort ", souligne de son côté une autre mère de famille.

Mais qu'en pensent les premiers concernés? "C'est beaucoup mieux car on peut voir nos amis et copains", dit une jeune élève. "Le retour des devoirs? Au moins, on s'occupe". 

Des vacances plus courtes, mais visiblement impatients de retrouver les habitudes scolaires.

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

2 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • On ne parle pas du B... que ça a fichu dans les locations ! Impossible de louer un appartement du 15 au 27 août ! C'est du 15 au 31 , ça n'a pas changé !

    roger rabbit
     Répondre
  • Ben il faudrait que ce soit un professeur des écoles et pas un ministre qui n'en a rien a faire du bien être des écoliers ensuite pourquoi faites vous cette différence entre les élèves wallons et les élèves néerlandophones qui eux n'ont pas a subir votre dictat !

    Charles Poulain
     Répondre