Accueil Actu Belgique Société

Pourquoi il ne faut pas boire du tout quand on prend le volant? "Le problème, c'est qu'un ami, il vous mettra toujours plus que les 3cl d'alcool fort"

Bertrand Caroy était l'invité du RTL info Bienvenue ce mardi afin de donner des conseils pour conduire en tout sécurité. 

Le plus célèbre des inspecteurs de police était l'invité d'Olivier Schoonejans ce midi dans le RTL info Bienvenue. L'occasion de donner des conseils pour conduire en toute sécurité. Et Bertrand Caroy a notamment conseillé de toujours choisir un "Bob", cette personne qui prend le volant et qui ne boit pas, AVANT de partir à votre soirée. Car une fois sur place, on peut vite être tenté par un verre, puis un deuxième, et ainsi de suite... 

Il préconise donc de ne pas boire du tout. Et surtout, d'avoir determiné qui endossera le rôle du Bob avant de sortir. Car si on se laisse tenter, impossible de faire marche arrière. "Calculer, c'est très difficile! Par heure, seulement 0.15% d'alcool s'évacue du corps, c'est pas beaucoup", lance Bertrand Caroy sur le plateau. Alors si vous pensez déjà à boire une bière, attendre 30 minutes, en boire une autre, et ainsi de suite, puis attendre 2h avant de prendre le volant, en vous disant que l'alcool sera redescendu... eh bien détrompez-vous: cela ne veut pas dire que l'alcool se sera dissipé!

Edition numérique des abonnés

"Un verre normal de bière c'est 25cl, 10 cl pour le vin, pour l'apéritif 7cl, et un verre de spiritueux 3cl", rappelle l'inspecteur de police. "Mais si vous allez chez un ami ou dans un restaurant où vous connaissez le patron, le problème, c'est qu'il ne va pas vous mettre 3 ou 7cl ! Et c'est ça le problème quand on parle de quantité!" En gros, un ami ne va pas mesurer ni doser l'alcool qu'il vous donne. Si vous ne prenez pas le volant, pas de soucis, vous pourrez profiter d'une soirée bien arrosée, mais si vous avez prévu de conduire, mieux vaut vous abstenir! 

Peut-on refuser un test d'alcoolémie? 

Et si vous êtes pris d'un élan de courage et que vous refusez le test d'alcoolémie, attention, ce sera bien pire! "On peut refuser le test, mais on est d'office obligé de transférer la personne vers un centre hospitalier, et le refus devra se faire devant un médecin. S'il refuse, il prendra le maximum au niveau des amendes sinon ce serait trop facile", pointe Bertrand Caroy. 

Pour rappel, la campagne Bob commence ce vendredi, et de nombreux contrôles sont prévus pour l'occasion. Alors un conseil: choisissez bien votre Bob avant de sortir !

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

3 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Et encore pour rentrer de l'argent dans les caisses

    Alain Schmit
     Répondre
  • Le taux pour professionnel a 0,09% représente un chocolat ou un dessert imbibés et c'est tout . Je ne comprend pas bien pourquoi pas zéro

    Philibert Bernard
     Répondre
  • En Scandinavie celui qui vous a servi est puni comme celui qui a bu . L'amende est un % sur le salaire et cela fait très mal .

    Philibert Bernard
     Répondre