Accueil Actu

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- L'Allemagne assouplit ses restrictions -

Fin des contrôles d'accès aux commerces et restaurants, retour de public dans les stades, réouverture des discothèques, l'Allemagne a emboîté le pas mercredi à ses voisins européens et annoncé la levée progressive de la plupart des restrictions contre le Covid-19.

La première puissance économique européenne engage un plan d'assouplissement en trois étapes visant à supprimer "une grande partie des restrictions actuellement en place" d'ici le 20 mars, a déclaré le chancelier Olaf Scholz, après une réunion avec les dirigeants des 16 régions du pays.

- Retour à la quasi-normalité en Suisse... -

Emboîtant le pas des Pays-Bas, de la Norvège et du Danemark, la Suisse s'apprête à retrouver une certaine normalité, avec la levée de presque toutes les mesures.

Seuls sont maintenus jusqu'à fin mars le masque dans les transports publics et les établissements de santé et l'isolement des malades pendant 5 jours, a annoncé mercredi le Conseil fédéral (gouvernement).

- ... et en Autriche -

Le chancelier Karl Nehammer a annoncé qu'"à partir du 5 mars, une grande partie des restrictions, dont les gens se plaignent tant, disparaîtront".

Plus besoin de montrer le pass vaccinal à l'entrée des hôtels, restaurants, concerts et événements sportifs. Le couvre-feu est aussi supprimé.

- Espagne: fin des jauges dans les stades -

L'Espagne va supprimer les jauges dans les évènements sportifs à partir du 4 mars et les stades pourront accueillir le public à 100% de leurs capacités, comme avant la pandémie, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires.

- La France envisage la fin du masque -

Le gouvernement français a indiqué envisager la fin du port du masque en intérieur pour les adultes et les enfants "à la mi-mars", ainsi qu'un allègement du pass vaccinal à cette date, si la circulation du virus est "très faible".

- Record de nouveaux cas en Nouvelle-Zélande -

La Nouvelle-Zélande a enregistré mercredi un nombre record de contaminations (1.160 nouveaux cas).

Inspirés par les autoproclamés "convois de la liberté" canadiens, des manifestants anti-vaccins continuent de bloquer les rues autour du Parlement à Wellington.

- Canada: ultimatum aux manifestants -

Au 20e jour de la contestation contre les mesures sanitaires à Ottawa, les forces de l'ordre faisaient pression sur les manifestants pour tenter de les déloger sans employer la force, le Premier ministre Justin Trudeau ayant affirmé que la police avait maintenant les moyens pour que "cela finisse".

"Vous devez quitter les lieux maintenant. Quiconque bloquant les voies de circulation, ou aidant d'autres à le faire, commet une infraction criminelle ou peut être arrêté", est-il écrit sur un tract distribué aux contestataires mercredi, a constaté une journaliste de l'AFP.

- Le Royaume-Uni va vacciner les 5-11 ans -

Le Royaume-Uni va ouvrir aux enfants de 5 à 11 ans le programme de vaccination contre le coronavirus, ont annoncé les gouvernements locaux, compétents en matière de santé.

- Vaccins: des usines en kit expédiées en Afrique -

Le laboratoire allemand BioNTech, à l'origine du premier vaccin à ARNm contre le Covid-19 développé avec Pfizer, a dévoilé mercredi des unités de production mobiles destinées à être envoyées en Afrique cette année pour y fabriquer le vaccin sur place.

- Plus de 5,8 millions de morts -

La pandémie a fait officiellement plus de 5,8 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP mercredi.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (928.444), devant le Brésil (640.774), l'Inde (509.872) et la Russie (342.383).

Rapporté à la population, les pays où l'épidémie a fait le plus de ravages sont le Pérou, la Bulgarie, la Bosnie, la Hongrie et la Macédoine du Nord.

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement établi.

burs-paj-acm/ber/mba/alc/ybl

À la une

Sélectionné pour vous