Accueil Actu

La police australienne découvre des ossements à Byron Bay: "Hautement improbable" que ce soit Théo Hayez

Des ossements ont été retrouvés à Byron Bay, en Australie, dans la zone de Nouvelle-Galles du Sud où le Belge Théo Hayez a disparu il y a plus d'un an, rapporte le Daily Mail. La découverte a été faite mercredi après-midi à proximité de Tallow Beach alors que la police ratissait la zone dans le cadre d’une enquête sur une autre disparition, celle de Thea Liddle, une voyageuse de 42 ans, qui a disparu en novembre dernier.

La police de Nouvelle-Galles du Sud n’a pas encore pu déterminer si les ossements retrouvés proviennent du corps d’un homme ou d’une femme, il est donc à ce stade impossible de dire s’il y a un éventuel lien avec l'une de ces deux disparitions, mais les enquêteurs jugent toutefois "hautement improbable" qu'il s'agisse de ceux du jeune homme.

Le site a été fermé par la police et fait actuellement l'objet d'une enquête approfondie. 

La page Facebook dédiée à l'échange d'informations concernant la disparition du jeune Théo Hayez indique que la police avait informé sa famille qu'elle entreprenait des recherches dans la zone dans le cadre d'une autre enquête. 

Théo Hayez, jeune touriste originaire d'Overijse alors âgé de 18 ans, était en voyage en Australie depuis fin 2018. Il a été aperçu pour la dernière fois le soir du 31 mai 2019 dans la station balnéaire de Byron Bay alors qu'il devait retourner en Belgique début juin. Son téléphone avait été enregistré par une borne le lendemain près du phare au nord-est de la localité.

Revoir le dernier reportage sur l'enquête sur la disparition de Theo Hayez:

À la une

Sélectionné pour vous