Accueil Actu Monde

En Ukraine, des garagistes bénévoles transforment des voitures en véhicules de combat: "Elles tiennent des mois sur le front"

A Kiev, un garage se mobilise pour aider l’armée ukrainienne. Les garagistes ont décidé de récupérer des voitures données ou achetées en Europe pour en faire des véhicules de combat. De simples voitures de tous les jours sont alors transformées et réparées bénévolement, puis données à l’armée ukrainienne.

D’apparence, il a tout l'air d'un garage traditionnel mais à un détail près: il s'agit d'un hangar situé en Ukraine dans lequel les mécanos travaillent bénévolement. Ici, des garagistes se mobilisent pour réparer des voitures ou achetées en Europe - le plus souvent dans les pays frontaliers comme la Pologne ou la Lettonie - et les transforment en véhicules de combat pour l'armée ukrainienne.

Les réparations opérées par ces garagistes consistent principalement à changer le système de freinage, les suspensions, ou encore le moteur.

Anton Senenko, mécanicien bénévole montre un engin agricole devenu un pick-up militaire. "Ce sont des voitures civiles, d'agriculteurs européens", explique-t-il. "Parfois, quand la voiture passe la frontière et arrive ici, on y trouve du foin, du bois, du fumier… et on comprend que c'est un paysan qui a donné sa voiture aux forces armées."

Dehors, devant le garage d'Anton, des soldats viennent récupérer un fourgon qui servira à transporter un drone de surveillance. "Nous ne sommes pas un pays riche et l'État ne peut pas fournir à tous nos soldats des véhicules blindés à quatre roues motrices", poursuit-il. "En temps de guerre, une simple panne peut conduire à une tragédie. La voiture ne démarre plus, et voilà, les soldats ne peuvent plus échapper au char ennemi."

Et ces garagistes dévoués, sans pourtant aucune connaissance militaire.  sont satisfaits de leur contribution et leur travail. "Quand on voit que les voitures tiennent des mois sur le front, ça met du baume au cœur! C’est ça qui nous inspire!", affirme Vlad Samoilenko, un autre mécanicien bénévole.

A ce jour, une cinquantaine de véhicules à l’armée ukrainienne.

À la une

Sélectionné pour vous