Accueil Actu Monde Europe

Dès le 31 mars, deux nouveaux pays vont intégrer partiellement l'espace Schengen

La Bulgarie et la Roumanie vont partiellement intégrer l'espace Schengen de libre circulation dans l'Union européenne, à partir du 31 mars, ont annoncé les 27 dans la nuit de samedi à dimanche.

Les 27 Etats membres de l'UE se sont mis d'accord à l'unanimité pour lever les contrôles aux frontières aériennes et maritimes, internes à l'UE, de ces deux pays à compter du 31 mars, a annoncé un communiqué des 27 à Bruxelles. Cette date a été choisie car elle correspond au passage des horaires d'hiver à ceux prévus pour l'été par l'Association internationale du transport aérien (IATA), selon ce texte.  

Les 27 devront prendre une nouvelle décision pour choisir la date de levée des contrôles aux frontières terrestres, internes à l'UE, de la Roumanie et de la Bulgarie, a ajouté ce communiqué du Conseil de l'UE, institution qui représente les Etats membres.   La Commission européenne s'est de son côté félicité de cette décision, qui intervient après pas moins de 12 années de négociations.  

"Aujourd'hui marque un moment historique pour la Bulgarie et la Roumanie, et un jour de grande fierté pour les citoyens bulgares et roumains", s'est félicité dans un communiqué la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. La Commission a rappelé qu'elle estimait depuis 2011 que ces deux pays étaient prêts à rejoindre l'espace Schengen. Vienne avait mis son veto l'année dernière pour protester contre une arrivée trop importante de clandestins sur son territoire, avant d'accepter de le lever en échange de garanties ce mois-ci.  

Sofia et Bucarest ont accepté de lutter davantage contre l'immigration clandestine dans une déclaration commune signée samedi avec Vienne. La Bulgarie et la Roumanie s'engagent aussi à appliquer pleinement le droit européen, qui prévoit que les demandes d'asiles soient prises en charge dans le pays d'arrivée des migrants.  

La Roumanie et la Bulgarie, membres de l'UE depuis 2007, avaient été recalées par l'Autriche fin 2022 de l'espace Schengen au sein duquel plus de 400 millions de personnes peuvent voyager librement sans contrôles aux frontières intérieures. Créée en 1985, il comprend 23 des 27 pays membres de l'UE ainsi que leurs voisins associés que sont la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

2 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Les 27 Etats membres de l'UE se sont mis d'accord à l'unanimité pour lever les contrôles aux frontières aériennes et maritimes, internes à l'UE, de ces deux pays.. Une aubaine et un portail très largement ouvert aux très nombreuses mafias et trafiquants en tous genres de ces deux pays, dont la réputation dans ces domaines n'est plus à faire.. ! ! On va s'en mordre les doigts et pas qu'un peu..!!

    Gérard G
     Répondre
  • Trafiquants, bandits, drogués et malhonnêtetés, il n'y a pas pire que la Belgique. Ne vous volez pas la face. Il n'y a plus besoin que ça vienne d'ailleurs.

    Cedric Trimini
     Répondre