Accueil Actu Monde Europe

Le peintre Vermeer s'aidait d'une chambre noire, selon une biographie

Le peintre néerlandais Johannes Vermeer a eu recours, selon une nouvelle biographie, à une chambre noire pour réaliser ses tableaux mondialement connus pour leur précision et l'utilisation de la lumière, a déclaré vendredi le Rijksmuseum d'Amsterdam.

Le livre raconte que le peintre a été formé à l'utilisation de la chambre noire par des prêtres jésuites, révélant pour la première fois l'influence de l'église catholique sur Vermeer (1632-1675), né protestant avant de se convertir, a indiqué le musée dans un communiqué.

Réunissant 28 tableaux, le Rijksmuseum organise en février la plus grande exposition jamais réalisée sur le peintre du siècle d'or néerlandais, dont la vie reste peu connue, contrairement à ses oeuvres comme "La jeune fille à la perle".

Sa maison à Delft, entre La Haye et Rotterdam, se trouvait à côté d'une mission jésuite, avec une église cachée, où il "est très probablement entré en contact avec les jésuites pour la première fois en relation avec la camera obscura", selon la biographie à paraître en janvier écrite par le responsable des beaux-arts du Rijksmuseum, Gregor Weber.

Utilisée sous diverses formes depuis des milliers d'années, la "camera obscura", ou chambre noire, est un instrument optique impliquant une pièce ou une boîte sombre dans laquelle l'image extérieure est projetée à travers un petit trou ou une lentille.

"Les effets d'éclairage propres à l'appareil photo se retrouvent également dans les peintures de Vermeer, laissant peu de place au doute sur le fait que l'artiste s'est inspiré de l'appareil", a déclaré le musée.

Des rumeurs circulent depuis des années sur Vermeer qui aurait eu recours à une chambre noire pour réaliser ses oeuvres, réputées pour leur utilisation de la lumière et de l'ombre.

Les jésuites "considéraient la camera obscura comme un outil d'observation de la lumière divine de Dieu", a relevé le musée, précisant que M. Weber a découvert un dessin du prêtre habitant à côté de Vermeer qui montrait ces effets.

L'effet caractéristique produit par l'appareil, avec le centre mis au point mais laissant d'autres zones floues, est "précisément ce que Vermeer réalise" dans son tableau La Dentellière, exposé au Louvre à Paris, a-t-il ajouté.

Le culte catholique a été interdit à la fin du XVIe siècle par les Hollandais calvinistes, mais environ un tiers de la population est restée fidèle au Vatican.

À la une

Sélectionné pour vous