Accueil Actu Monde Europe

Washington dénonce les cinq ans de détention "injuste" d'un ex-marine américain en Russie

L'ancien marine américain Paul Whelan est "injustement" emprisonné pour espionnage en Russie depuis cinq ans, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, assurant tout faire pour obtenir sa libération.

"Le 28 décembre marquera les cinq ans de la détention injuste du citoyen américain Paul Whelan par les autorités russes", a-t-il déclaré dans un communiqué.

"Pas un jour ne passe sans que le gouvernement américain ne déploie des efforts intenses pour le ramener au pays", a assuré le secrétaire d'Etat.

Ancien sous-officier du corps des Marines, Paul Whelan, 53 ans, purge une peine de 16 ans de prison dans une affaire que l'intéressé et Washington jugent montée de toutes pièces.

Détenu dans une colonie pénitentiaire de Mordovie, dans le centre de la Russie, Paul Whelan s'est dit "abandonné" par les Etats-Unis, qu'il a accusé de "trahison" pour ne pas être parvenus à le rapatrier, dans un entretien publié le 20 décembre par la BBC.

Il a dit passer ses journées à coudre des vêtements et des chapeaux dans une usine de la prison, un établissement dans lequel il fait, selon lui, -15 degrés Celsius et où il dit avoir récemment été agressé par un codétenu.

"Après un procès tenu en secret à huis clos, Paul a passé des années à travailler dans des colonies pénitentiaires russes. Sur la seule dernière année, il a été agressé par d'autres détenus et harcelé par des médias d'Etat russe", a fustigé M. Blinken.

Les Etats-Unis assurent que la Russie a refusé toutes leurs offres, dont l'une qualifiée de "conséquente", pour la libération de M. Whelan ainsi que celle du journaliste américain du Wall Street Journal Evan Gershkovich.

Le président russe Vladimir Poutine avait dit mi-décembre "espérer" un accord "mutuellement acceptable" sur ce dossier.

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Et ...ou est il detenu " injustement " ...? à Guantanamo peut etre ...?

    gerard crespeau
     Répondre