Accueil Actu Monde France

France : le château de Versailles évacué après une alerte à la bombe

Le château de Versailles a été évacué à la suite d'une alerte à la bombe mercredi matin, a indiqué l'établissement sollicité par l'AFP.

Une procédure d'évacuation a été décidée vers 10h20 à la demande de la préfecture, toujours selon cette source.

Contactée par l'AFP, la préfecture des Yvelines a confirmé que cette décision faisait "suite à une alerte à la bombe signalée sur moncommissariat.fr", une plateforme nationale qui reçoit régulièrement depuis quelques mois des messages de cet acabit.

Selon le site historique, "il s'agit d'une évacuation temporaire avec un objectif de réouverture le plus rapidement possible".

"Pour des raisons de sécurité, le château de Versailles évacue les visiteurs et procèdera à la réouverture dès que les vérifications auront été menées", a publié le compte officiel du château sur le réseau social X (ex-Twitter).

Toujours sur cette plateforme, la police nationale des Yvelines a indiqué peu avant 10h30 intervenir sur la place d'Armes, juste devant le monument, pour un "éventuel colis suspect".

L'établissement n'était pas en mesure d'indiquer combien de personnes avaient été évacuées à ce stade. Il a précisé que seuls ceux se trouvant dans le château lui-même, et pas ailleurs dans le domaine, avaient dû quitter les lieux.

Les alertes à la bombe infondées se multiplient en France depuis l'attaque djihadiste qui a coûté la vie à l'enseignant Dominique Bernard à Arras le 13 octobre.

Mi-octobre, le château de Versailles a été visé six fois en une semaine. Plusieurs aéroports, musées et lycées ont également fait les frais de ces menaces.

La France a relevé au maximum le niveau d'alerte du plan Vigipirate.

À la une

Sélectionné pour vous