Accueil Actu Monde International

Le Bleu Royal, "meilleur diamant de sa catégorie", adjugé à près de 44 millions de dollars à Genève

Le très convoité Bleu Royal, diamant bleu considéré comme parfait, a été adjugé mardi à 43,8 millions de dollars (40,7 millions d'euros) chez Christie's à Genève, échouant à devenir la pierre la plus chère de sa catégorie.

Le Bleu Royal était le lot phare d'une série de ventes organisées ce mois-ci sur les bords du Lac Léman, aux côtés notamment d'objets légendaires de l'histoire du cinéma, comme des perles portées par Audrey Hepburn ou une montre gravée de Marlon Brando.

La pierre de 17,61 carats est simplement la plus grosse pierre précieuse fantaisie bleu vif sans défaut jamais mise en vente dans l'histoire des enchères.

Sertie dans une bague, elle faisait partie depuis 50 ans d'une collection privée. Elle a été vendue à 39,505 millions de francs suisses en sept minutes à un collectionneur privé qui avait enchéri par téléphone, a indiqué la maison d'enchères.

"Nous sommes extrêmement satisfaits du résultat. Il s'est vendu à près de 2,5 millions de dollars par carat. Il s’agit du bijou le plus cher vendu au cours de toute l’année 2023, à l’échelle internationale, dans n’importe quelle maison de vente aux enchères… Nous sommes très, très heureux", a réagi auprès de l'AFP Max Fawcett, responsable de la bijouterie Christie's à Genève.

"Il fait partie du top 10 des lots les plus chers jamais vendus en termes de bijoux", a-t-il encore assuré.

Rahul Kadakia, responsable international des bijoux chez Christie's, avait annoncé avant la vente que de nombreux diamants modernes avaient subi une taille adaptée pour rehausser leur couleur.

Mais dans le cas du Bleu Royal, "le matériau brut lui-même était si riche qu'ils ont pu le tailler selon un style classique de facettage brillant", a-t-il déclaré. "Il remplit toutes les conditions – c'est vraiment le meilleur de sa catégorie".

Les diamants fantaisie bleu vif de plus de 10 carats sont rarissimes. Depuis la création de Christie's en 1766, seules trois pierres de ce type ont été mises en vente, et toutes l'ont été ces 13 dernières années.

Le record de vente est toujours détenu par l'Oppenheimer Blue, acquis pour 57,5 millions de dollars (53,6 millions d'euros) en 2016.

"Cette partie du marché de la bijouterie fait désormais l'objet du même type d'appréciation que celui de l'art", explique M. Kadakia. "Le marché a constaté la grande rareté de ces pierres spéciales et les prix sont désormais évalués de la même manière que pour les grandes peintures."

Au total, les 87 lots de cette vente de "bijoux magnifiques" ont été cédés pour plus de 77,5 millions de dollars (72,5 millions d'euros).

- La montre d'"Apocalypse Now" -

Dans une autre vente de la maison d'enchères, la montre portée par Marlon Brando dans le film de 1979 "Apocalypse Now" a elle été adjugée à un peu plus de 5 millions de dollars (4,7 millions d'euros).

La Rolex GMT-Master datant d'environ 1972 porte au dos l'inscription "M. Brando" gravée à la main par l'acteur américain oscarisé.

"La gravure est encore nette, donc on peut imaginer que cette montre a été portée, mais pas trop", selon Eli Fayon, spécialiste des montres chez Christie's Genève.

Brando l'avait donnée à sa fille adoptive Petra en 1995, qui l'a ensuite offerte à son mari en 2003 lors de leur nuit de noces. La montre avait ensuite été vendue aux enchères en 2019 pour 1,8 million d'euros.

Avec le temps, ses aiguilles et index blancs ont viré au jaune parchemin mais elle demeure en très bon état, selon Christie's.

Une vente de bijoux en ligne séparée de Christie's, qui se déroule jusqu'au 16 novembre, présente le collier de perles porté par Hepburn dans le film "Vacances romaines" de William Wyler en 1953.

L'actrice, qui incarnait une princesse dans cette comédie romantique, l'avait choisi dans une sélection proposée par le joaillier austro-hongrois Furst.

Il est vendu par un collectionneur européen avec un prix de départ de 18.000 francs suisses (18.650 euros), mais il pourrait monter bien plus haut en cas de guerre d'enchères.

"Il suffit de deux personnes pour lancer une fête", avance Max Fawcett, responsable des bijoux chez Christie's à Genève.

La saison des ventes d'automne bat son plein à Genève, où Sotheby's propose également cette semaine une vente exceptionnelle, présentée comme la plus importante collection de joaillerie impériale et royale jamais mise aux enchères.

À la une

Sélectionné pour vous