Accueil

Mexique: l'ouragan Roslyn rétrogradé en catégorie 1

L'ouragan Roslyn a été rétrogradé dimanche en catégorie 1 après avoir touché terre sur la côte pacifique de l'Etat mexicain de Nayarit (nord-ouest), provoquant des coulées de boue et quelques inondations, mais sans faire de victime.

L'ouragan Roslyn, alors classé en catégorie 3, avait atteint la côte ouest du Mexique, près de Santa Cruz, vers 11h20 GMT, selon le Centre national des ouragans (NHC) aux Etats-Unis.

A 15h00 GMT, il se trouvait à 150 km du port de Mazatlan (nord-ouest), accompagné de vents soufflant à 150 km/h, et se déplaçait à une vitesse 31 km/h, selon la même source.

L'ouragan devrait "s'affaiblir rapidement" à mesure qu'il progresse vers le nord, montagneux, du Mexique, précise le NHC.

Des dégâts matériels, quelques inondations, des chutes d'arbres et des glissements de terrain ont été signalés par les autorités de protection civile des Etats de Nayarit et de Jalisco (ouest), les plus affectés par l'ouragan.

Il n'a pas fait de mort et les inondations "ne représentent pas un risque en tant que tel", a indiqué le directeur de la protection civile de Nayarit, Pedro Núñez.

Deux rivières, dont le niveau risque de monter en raison des pluies attendues dans le sillage de l'ouragan, ont cependant été placées sous surveillance, a-t-il précisé.

Dans la station balnéaire de Puerto Vallarta (Etat de Jalisco), qui compte quelque 220.000 habitants et est l'une des plus grandes villes de la zone touchée par l'ouragan, les vents et la mer agitée avaient commencé à s'intensifier dimanche matin, a constaté une équipe de l'AFP.

- Evacuations -

"C'était un peu effrayant. L'eau a commencé à entrer dans notre maison, nous avons dû sortir nos enfants et les mettre en hauteur (...) nous sommes restés sous la pluie pendant environ trois heures, ma maison a été détruite", a raconté à l'AFP Erik Newcomer, un Américain installé à Puerto Vallarta depuis trois mois.

Roslyn s'était renforcé en quelques heures vendredi en ouragan de catégorie 4, mettant les autorités et les habitants des Etats de Nayarit et Jalisco en état d'alerte. Un ouragan de catégorie supérieure à 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson (sur 5) est considéré comme un phénomène "majeur" potentiellement catastrophique.

Victor Hugo Roldan, directeur de la protection civile de l'État de Jalisco, avait déclaré samedi à la presse que plusieurs centaines de personnes avaient été évacuées de la ville de La Huerta, proche de la trajectoire prévue de l'ouragan.

L'Etat de Jalisco, qui devrait recevoir jusqu'à 25 centimètres de pluie à certains endroits, a mis en place des abris dans les villes de Cabo Corrientes, La Huerta et la station touristique de Puerto Vallarta.

Des centaines d'habitants des zones à risque ont quitté leur domicile pour rejoindre des refuges ou des maisons de proches, tandis que les activités commerciales ont été suspendues en fin d'après-midi.

Des cyclones tropicaux frappent le Mexique chaque année sur ses côtes pacifique et atlantique, généralement entre mai et novembre.

Fin mai, Agatha, la première tempête de la saison dans le Pacifique, a touché les côtes de l'État d'Oaxaca (sud), où de fortes pluies dans des villes de montagne ont fait 11 morts. En octobre 1997, Paulina, classée 4, avait dévasté la côte sud du Pacifique mexicain, faisant plus de 200 morts.

À la une

Sélectionné pour vous