Accueil Actu Monde International

Une journaliste de CNN donne un aperçu des horreurs qu'elle a vues à Gaza

Un enfant gravement blessé et un jeune garçon au visage défiguré, devenu orphelin à cause des bombardements israéliens, mais qui ne le sait pas encore. Les images que la journaliste américaine Clarissa Ward a réalisées pour la chaîne de télévision CNN ont suscité l'émotion. Elle a tourné ces images durant une courte visite dans un hôpital de campagne érigé dans la bande de Gaza par les Émirats arabes unis (EAU). "C'est un aperçu de l'enfer", explique-t-elle.

La journaliste a contourné l'interdiction d'accès aux journalistes internationaux à la bande de Gaza en franchissant le poste-frontière de Rafah avec des médecins émiratis. Israël a donné l'accès à quelques journalistes pour visiter la bande de Gaza, mais sous la surveillance de l'armée israélienne.

Lorsque Mme Ward entre dans l'hôpital avec un médecin, une explosion se fait entendre. On s'habitue aux bombardements israéliens, il y en a plusieurs par jour, dit alors le médecin. Quelques minutes plus tard, un homme et un jeune de 13 ans sont amenés à l'intérieur avec des bandages imbibés de sang. Le jeune a la moitié d'une jambe en moins et la jambe de l'homme plus âgé, en état de choc, est déchirée.

Une fille de huit ans dont le fémur a été brisé par l'explosion d'une bombe témoigne en larmes de la façon dont son grand-père l'a sauvée. Quelques mètres plus loin, un garçon qui n'a même pas deux ans est allongé avec d'importantes blessures sur le visage. "Il ne sait pas que ses parents et sa sœur sont décédés", explique la journaliste.

À la une

Sélectionné pour vous