Accueil Actu

Plan canicule déclenché à l'hôpital de Jolimont qui n'est pas climatisé: "On ferme les stores le jour et on ouvre les fenêtres la nuit"

Les températures en hausse dépassent les 30 degrés à l'ombre ce mercredi après-midi. Et elles augmenteront encore dans les jours qui viennent. La majorité du pays est d'ailleurs placé en alerte orange chaleur.

Pour les personnes hospitalisées, cette vague de chaleur est souvent une épreuve supplémentaire. Comme de nombreux hôpitaux du pays, l'hôpital de Jolimont à La Louvière n'est pas climatisé. Mais, comme l'explique une pédiatre, un plan canicule est mis en place dans son service pour le bien-être des patients et de leurs parents.

"Il y a des bouteilles d’eau qui sont mises à la disposition des patients et du personnel. La cuisine fournit aussi des glaces aux enfants qui le demandent. Dans le service de réanimation pédiatrique et dans la salle de soins, il y a la climatisation et pour les autres chambres on peut aussi installer un ventilateur sur demande", détaille Caroline Archambeau, pédiatre à l’hôpital de Jolimont.

Selon l’orientation du soleil, la température dans les chambres peut varier. "Il y a un couloir moins exposé pendant la journée. On essaie donc d’hospitaliser les enfants en priorité de ce côté-là du service et, de l’autre, on ferme les stores la journée et on ouvre les fenêtres la nuit pour aérer les pièces", explique-t-elle. 

À la une

Sélectionné pour vous