Accueil Actu

Pourparlers sur l'Ukraine - "Une violation flagrante du droit international", dénonce l'UE

(Belga) La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le président du Conseil européen Charles Michel et la présidente du Parlement européen Roberta Metsola ont réagi sans tarder lundi soir à la nouvelle que craignaient justement les Européens: Vladimir Poutine a annoncé qu'il a signé les documents reconnaissant l'indépendance des républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk, territoires de l'est de l'Ukraine dominés par des séparatistes pro-russes.

Dans la ligne de ce qu'avaient déjà dit en journée Olaf Scholz, le chancelier allemand, ou encore le chef de la diplomatie de l'UE Josep Borrell, les trois responsables européens ont rappelé sur Twitter que cette décision est une "violation flagrante du droit international, de l'intégrité territoriale de l'Ukraine et des accords de Minsk", conclus en 2014 et 2015. L'UE et ses partenaires "réagiront avec unité, fermeté et détermination", en "solidarité" avec l'Ukraine, concluent-ils dans un tweet identique publié sur leurs comptes respectifs. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous