Accueil Actu

Une boutique de vélos cambriolée deux fois en quelques mois à Wierde: "Je n'en dors plus la nuit"

Les ventes de vélos sont en augmentation depuis le premier confinement, avec comme corollaire moins réjouissant, que les vols de vélos sont aussi en hausse. Ce week-end, une boutique de Wierde a fait l'objet d'une tentative spectaculaire de cambriolage. Il y a quelques mois, un vol avait déjà eu lieu dans le même magasin.

Une spectaculaire tentative de cambriolage a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche au magasin DC Team-Bike, situé à Wierde (province de Namur), indique son propriétaire. Les malfrats ont pénétré dans le magasin en détruisant une cloison. Visiblement pressés sur la vidéo publiée sur la page Facebook du commerçant, ils sont toutefois partis sans rien emporter.

Je dors les yeux fixés sur ma tablette

"Je n'en dors plus le nuit, je dors avec ma tablette et les yeux fixés sur les caméras de surveillance qu'on a, tout le temps... On essaye de faire plein de choses, on a remis des choses en vitrines, on met des plaques partout, pour finir je ne sais pas ce que je dois faire de plus...", confie Cédric Denis, le gérant du magasin DC Team-Bike

En juillet et octobre dernier, près de 70,000 euros de marchandises avaient déjà été volés dans la boutique, sans compter les frais de réparation.

A quelques centaines de mètres de là, il y a quelques jours, un autre magasin de vélo a lui été victime d'un vol.

"Ils ont carrément fracturé la vitrine qui est du double-vitrage feuilleté, donc ça fait quand même des verres épais de près de 4 cm et ils ont fait basculer la vitrine sur tous les vélos, pour prendre ce qui les intéressait à côté", détaille Philippe Willems, le propriétaire du magasin Altitude Zéro. Le butin s'élève à 22,000 euros, et autant de dégâts.

Phénomène criminel qui gagne l'ensemble du territoire

"C'est un phénomène criminel qu'on connaît déjà depuis un certain temps, en tout cas sur le territoire du royaume. Initialement, il était connu en Flandre mais visiblement cela s'est déplacé sur l'ensemble du pays" , précise Audrey Seminara, magistrate presse du parquet de Namur-Dinant.

Les voleurs s'intéressent de plus en plus à ces marchandises, en raison du prix, notamment des vélos électriques, qui a très fort augmenté et de la facilité à les emporter et à les revendre.

"En ce moment, on a une pénurie de vélos quasiment sur toute l'Europe et ce sont des produits demandés", souligne Philippe Willems.

Depuis l'été, quatre vols de ce type ont été recensés dans l'arrondissement de Namur, à cela s'ajoute plusieurs tentatives. Confiée à la police fédérale, l'enquête vise à remonter une éventuelle filière.

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce lundi 7 décembre ? 

À la une

Sélectionné pour vous