Accueil Actu Vos témoignages

Nadine, intolérante au gluten, s'étonne d'en trouver dans... de la choucroute: cette protéine est-elle vraiment partout?

Il y a quatre ans, la vie de Nadine a pris un gros virage. Diagnostiquée de la maladie coeliaque, elle doit désormais faire attention à tout ce qu'elle mange. Faire les courses prend donc nettement plus de temps à force d'éplucher les étiquettes des produits. 

En plus de lire les étiquettes, Nadine doit se lancer dans une véritable chasse au trésor. Trouver un produit sans gluten s'apparente à un casse-tête dont elle se passerait bien. "J'ai l'impression qu'il y en a partout. Pourquoi n'essaient-ils pas de trouver une alternative ?"

Si d'aventure une personne atteinte de cette pathologie mange du gluten, ne fut-ce qu'une toute petite quantité, les complications peuvent de "simples" ballonnements à des syndromes hémorragiques, des problèmes de fertilité ou des atteintes du foie. Nadine ne souhaite pas entrer dans les détails de son cas, mais elle affirme que "c'est un grave problème."

Le souci, c'est que le gluten est un ensemble de protéine. On le retrouve essentiellement dans les céréales, le seigle, l’avoine, le blé, l’orge, l’épeautre et ou encore le kamut. Pas étonnant donc de retrouver du gluten dans des produits tels que les pâtes, mais il est plus surprenant de le retrouver dans des produits tels que de la choucroute, le cassoulet ou... de la soupe. 

"Je dois me priver de beaucoup de choses", confie-t-elle dépitée. "Toutes les bonnes choses, évidemment."

Heureusement pour Nadine et les autres personnes qui veulent ou doivent éviter le gluten, le nombre de produits à leur destination est en constante augmentation. Selon Manu Vanzeveren, expert de l'industrie agro-alimentaire, une hausse de 5% des produits sans gluten sur le marché a été constatée. "Quelqu'un qui développe un nouveau produit va, justement, éviter d'ajouter de la farine de blé ou du gluten s'il peut le faire. Sinon il va se priver de la part de marché de gens qui ont des problèmes médicaux, mais aussi de gens qui veulent éviter le gluten pour des raisons personnelles. On n'a pas d'intérêt à mettre du gluten."

Si la tendance est, selon l'expert, à une baisse du gluten dans l'alimentation, Nadine constate bien que cette protéine est présente presque partout. Une présence pas sans conséquence, comme l'explique la diététicienne Pascale Robienne. "À cause de l'enrichissement industriel des aliments en gluten, on a vu se développer ces dernières années ce qu'on appelle l'hypersensibilité alimentaire. Ce sont des personnes qui ont des symptômes désagréables, qu'ils soient digestifs ou autres, mais qui n'ont pas d'altération des muqueuses de l'intestin" comme l'ont les personnes atteintes de la maladie coeliaque, par exemple. 

Si vous désirez, de vous-même, débuter un régime sans gluten, il est impératif d'en parler avant à votre médecin. Ce régime peut entraîner des carences. Il est donc primordial d'équilibrer l’alimentation.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Il existe quelques personnes intolérantes au gluten, mais il y en a beaucoup pour lesquelles cette intolérance est psychologique et provoquée par les faux bruits et les faux symptômes diffusés sur les réseaux sociaux.

    roger rabbit
     Répondre